Café fermé: Au café-théâtre ce soir

Des tables en bois, de la bière et des chats. Le Jardin de ma sœur, un lieu qui sent bon la flânerie nocturne.

224167

Si vous n'avez jamais mis les pieds dans un vrai café-théâtre, c'est le moment. D'abord parce qu'une soirée à siroter des Chimay bleues (ou des bières blanches si vous voulez) face au vieux quai du port de Bruxelles, ça ne s'oublie pas. Et puis surtout, dans ce café chargé d'histoire (collé à l'ancien Grand béguinage de la ville), on découvre des artistes, des vrais, dans une intimité et une liberté que seul le café-théâtre permet.

Pour vous dire, Miou-Miou, Coluche ou Patrick Dewaere y ont fait leurs classes. Avec la Soupape et la Samaritaine, le Jardin de ma sœur est l'un des trois vrais cafés-théâtres bruxellois. Quelques tables de bois, des tableaux plein les murs, des chats qui vous grimpent sur les genoux, Arthème le patron tire discrètement les rideaux des fenêtres, et la magie opère sous vos yeux.

Et en ce moment, la magie s'appelle Frédérique Panadero. Auteur et interprète de cette histoire d'amour fou, qui commence et se termine (comme souvent) dans un café, la jeune femme nous touche au cœur. Parce qu'en peu de temps, avec une grâce sauvage et un partenaire dense (Marc De Roy), elle parvient à distiller l'essentiel de ce qui peut lier profondément un homme à une femme. Et c'est beau à voir.

CAFÉ FERMÉ, mise en scène de Carmela Locantore. Jusqu'au 3/3. Jardin de ma sœur, quai du Grand Hospice 54, 1000 Bruxelles. 02/217.65.82. www.lejardindemasoeur.be

Sur le même sujet
Plus d'actualité