Cactus Festival

Loin de la surenchère de noms, de scènes et de sponsors, le Cactus Festival garde sa philosophie intacte depuis sa création voici... 32 ans.

892319

Ici, il n’y a qu’un seul podium avec sept groupes (cinq le vendredi) à l’affiche et une volonté jamais démentie de privilégier le confort du public. Tout en profitant du cadre bucolique du Minnewaterpark de Bruges, le spectateur ne doit pas assimiler sa journée – ou son week-end – à une course marathon comme c’est le cas à Werchter ou à Dour.

Entre les concerts, les distractions extra-musicales ne manquent pas: sieste dans un transat, ateliers workshops, animations pour les enfants, bars à cocktail… Musicalement, c’est du velours. Cette édition offre la particularité d’avoir trois têtes d’affiche belges: Hooverphonic With Orchestra le vendredi 12, Ozark Henry le samedi 13 et dEUS le dimanche 14.

Sur un plan international, on pointera la prestation exclusive de Beach House (photo), représentants glamour de la scène dream pop, le nouveau projet de Thurston Moore en rupture de Sonic Youth, l’une des trop rares visites sous nos cieux de la star du roots reggae made in USA Bonnie Raitt ou encore celle du groupe malien de desert rock Terakaft. Un joli week-end en perspective.

> CACTUS FESTIVAL, du 12 au 14/8. Minnewaterpark, 8000 Bruges.  40 €/jour, 90 € le combi. www.cactusfestival.be

Sur le même sujet
Plus d'actualité