Brussels Film Festival: La bohème cinéphile

Le nouveau Woody Allen, un DJ de Carl Barât et des films européens qui exhibent la modernité du Vieux Continent. Fête.

395546

Rendez-vous de la bohème cinéphile, le Brussels Film Festival montre des films – ce qui est la moindre des choses pour un festival de cinéma – mais pas seulement…

Outre ses fameuses séances outdoor qui rappellent que nous ne sommes pas vraiment un pays du Sud (on pointera Les géants de Bouli Lanners et, plus décalée, la série sixties Le prisonnier), à part une quinzaine de longs métrages en compétition (qui prouve que le cinéma européen cherche, cherche et cherche encore), à côté de quelques avant-premières bien tombées (To Rome With Love, le nouveau Woody Allen, par exemple), il y aura aussi de la fête dans l’air. Et même carrément sur place avec cette soirée du 9 à Flagey.

Très attendue (c’est aussi la fête d’anniversaire des 10 ans de l’événement), elle démarre avec la diffusion de deux docus musicaux (l’un sur les Libertines et l’autre sur LCD Soundsystem), se poursuit avec un concert des Chromatics et des DJ sets de Carl Barât (ex-Libertines justement) et de Saul Williams. Du beau linge qui ne manquera pas d’attirer de belles personnes… En êtes-vous?

BRUSSELS FILM FESTIVAL. Du 8 au 16/6. Flagey, place Flagey, 1000 Bruxelles et Bozar, rue Ravenstein 23, 1000 Bruxelles. Programmation complète sur www.brff.be

Sur le même sujet
Plus d'actualité