Botanique: Les bons choix de Moustique pour le mois d’octobre

Quels sont les concerts à ne pas manquer au Botanique au mois d'octobre? La sélection de la rédaction.

513762

Kid Koala

Dans 12 Bit Blues, avec l’esprit ludique et le sens du défi qui le caractérisent, notre maître Jedi du turntablism explore les ressources et les contraintes de la SP-1200, petite boîte grise à travers laquelle résonne l’âge d’or du hip-hop. Au-delà de la performance technique, le Canadien propose une expérience live dont on ne ressort pas indemne.
Le 6/10, 20h. Orangerie. 16 €.

Breton

Comparé un peu vite à Massive Attack à la sortie de Others People’s Problem, ce collectif n’a pas son pareil pour créer des ambiances sonores enivrantes, entre rock, hip-hop et électro des bas-fonds. Complexe, la musique de Roman Rappak et de ses amis n’en reste pas moins accessible. Ils méritent mieux que l’étiquette "branchouille" qu’on leur a collée.
Le 11/10, 20h. Orangerie. 17 €.

Stereo Grand

The Invisible Wall, premier album, est une réussite. Assumant ses influences bigarrées (de dEUS à Radiohead en passant par Elbow et Flaming Lips), le groupe belge a déjà acquis une belle réputation live. C’est dans une salle qu’il connaît bien que Stereo Grand a choisi de présenter ses nouvelles chansons. On y sera. – L.L.
Le 13/10, 20h. Rotonde.

Roscoe/Rover

Roscoe et Rover ont laissé de très bons souvenirs au public des Nuits Botanique. Ils reviennent pour notre plus grand bonheur en "double affiche". Profiter sur la même soirée de la voix rocailleuse du Français Timothée Régnier et du rock tout en nuances de la formation liégeoise est un plaisir qui ne se refuse pas. Et tant qu’on y est, on rappelle que Cracks de Roscoe est toujours dans notre top 10 des albums de l’année… – L.L.
26/10, 20h à La Rotonde.

Sur le même sujet
Plus d'actualité