Biennale Charleroi/Danses – Maguy Marin en Salves

Focus sur l'un des spectacles les plus attendus du festival de danse contemporaine qui fait la fierté de notre pays.

137286

Charleroi/Danses 2009 s'était ouvert sous le signe de la commémoration après les décès de Pina Bausch et de Merce Cunningham. L'édition 2011 articule donc sa programmation sur la transmission et sur l'héritage et c'est une chorégraphe de renom qui crée l'événement. Depuis 30 ans, Maguy Marin est une voisine artistique de Pina Bausch dans sa manière d'intégrer théâtre et cinéma dans la danse et, surtout, dans les moments de non-danse. Avec Salves,présenté pour la première fois en Belgique, l'artiste française propose de travailler sur les terrains de notre pessimisme et de nos peurs. Tout commence dans un inquiétant silence… Avec des danseurs assis dans la salle qui, les uns après les autres, rejoignent la scène. À sept, ils vont s'unir à un fil quasi invisible pour former une troupe solidaire et singulière.

En sniper, Maguy Marin aligne alors les séquences ininterrompues d'images et de mouvements. Le dispositif scénique fait tour à tour apparaître et disparaître les corps en une fraction de seconde. Le spectacle est construit sur un rythme soutenu et on peine parfois à saisir tous les gestes. La bande-son, composée de fragments de films, participe aussi à cette impression de célérité et de déconstruction. Les mouvements sont interrompus et/ou inachevés et ils sont ensuite répétés avec une infime variante dans une scène sans fin. Salves se termine sur un banquet final qui évoque La grande bouffe de Marco Ferreri. Ce n'est d'ailleurs pas la seule référence au cinéma italien… Un peu plus tôt dans la soirée, un technicien fait décoller un hélicoptère qui emporte le Christ de La dolce vita! Mais Maguy Marin nous amuse aussi quand elle fait tracer sur un tableau d'écolier cet aphorisme qui dit que "Quand on est dans la merde jusqu'au cou, il ne reste plus qu'à chanter". Au bout du compte, un spectacle très poétique et d'une grande précision pour une édition 2011 qui s'annonce d'ores et déjà comme un grand cru.

Biennale, du 9 au 27/11. Divers lieux.
Salves de Maguy Marin. Les 15 et 16/11. Les Écuries, boulevard Mayence 65C, 6000 Charleroi. 15 €. 071/20.56.40. Programmation complète sur www.ch-d.be

Sur le même sujet
Plus d'actualité