The Beach Buysse

Ecrit à quatre mains avec Xavier Diskeuve (ami et plume connue de Votez pour moi! sur Bel RTL), ce one man va enfin mettre les yeux en face des trous des aveugles: Nicolas Buysse est une machine. Sa gueule! Il faudra un jour dire combien ce type vaut la peine d'être regardé.

28259

Vu à gauche et à droite au cinéma, régulièrement à l'affiche de productions aussi différentes que celles de Charlie Degotte (Zaventem moi non plus – une folie à la limite de la dégringolade psychanalytique) ou de Pascal Vrebos (il a été le prince Charles dans Lady Camilla), Nico Buysse se lance enfin dans le solo, guidé par Nathalie Uffner. Un champ d'expérimentation où le comédien montre son incroyable potentiel à faire rire, parfois en ne faisant quasi rien.

Parmi les thèmes retenus par ce père de famille (nombreuse), la course panique d'un papa pour tout bien faire le matin. Un chanteur pour enfants pas vraiment dans son assiette, un curé en mode funérailles qui dérape, un conteur B.C.B.G. au coin du feu de bois qui narre une jolie histoire de Noël encombrée de S.D.F… Il y a de l'énervement dans le regard de Buysse, un peu de colère, peut-être beaucoup de fatigue. Avec ce grand corps de baraque où l'on aperçoit encore le galopin qu'il fut, il incarne le désespoir du quotidien dans lequel chacun peut entrevoir son reflet. – S.M.

Du 24 au 27/4. Théâtre de la Toison d'Or, galerie de la Toison d'Or, 1050 Bruxelles. 02/510.05.10. www.ttotheatre.be

Sur le même sujet
Plus d'actualité