be Film Festival

S’il donne un solide coup d’œil dans le rétro en vous permettant de rattraper les films belges que vous auriez loupés dans les salles cette année (Hasta la vista, Le gamin au vélo, Rundskop, La fée) ou ceux qui n’ont pas bénéficié d’une sortie digne de ce nom (Le grand'tour), le Be Film Festival jette surtout un coup de projecteur sur certaines pépites noir-jaune-rouge attendues l’an prochain.

145823

On signalera donc, entre autres, le truculent Torpedo avec François Damiens fan en phase terminale d’Eddy Merckx. Ou le très joli Au cul du loup en forme d’aller simple de la noirceur de Charleroi vers les hauteurs de la Corse, avec l’ancien syndicaliste Roberto D’Orazio dans ses grands débuts au cinéma. Le tout sans oublier un focus sur le cinéma de Bouli Lanners avec l’avant-première mondiale du documentaire que lui a consacré Benoît Mariage, la projection des Géants et un concert acoustique de The Bony King of Nowhere, qui en a signé la musique.

> Du 19 au 23/12. Palais des Beaux-Arts et Cinematek, Bruxelles. Pass: 17 €, séances: de 3 à 9 €.
www.befilmfestival.be

Sur le même sujet
Plus d'actualité