BD: Versailles – Le crépuscule du Roy

Depuis quelques années, le château de Versailles accueille des expos d’art moderne en décalage complet avec le classicisme des lieux. 

649652

Dans le même ordre d’idée, le château s’est associé à Glénat pour faire paraître trois BD, indépendantes les unes des autres, qui prennent comme lieu d’intrigue le fameux palais. Première édition, Le crépuscule du Roy.

Dans les allées de Versailles, la cour batifole entre politique et marivaudages. On est balancé dans une époque qui ressemble à celle du Roi-Soleil; pourtant, quelques surprises anachroniques détonnent: un oiseau sort de la bouche d’un serviteur et part géolocaliser deux amants cachés dans les buissons, une cérémonie joviale rassemble le beau monde pour assister à la naissance d’un bébé et… la mort d’un ancien car le nombre de châtelains se doit de rester constant…

Captivant, ce premier livre remplit son contrat: mettre en valeur le château tout en plongeant le lecteur dans un univers décalé, techno-monarchique et très surprenant, qui n’est pas sans rappeler l’allégorie de la caverne de Platon. Une aventure délectable qui promet une trilogie tout aussi savoureuse.

Versailles – Le crépuscule du Roy
Eric Adam, Didier Convard & Eric Liberge
Glénat & le château de Versailles, 48 p.

Sur le même sujet
Plus d'actualité