BD: Les derniers jours de Stefan Zweig

Les livres de Stefan Zweig - La pitié dangereuse, Le joueur d'échecs, La confusion des sentiments... - ont illuminé la première moitié du 20e siècle et continuent encore aujourd'hui à fasciner les lecteurs.

334108

Son humanisme éclairé et la force des sentiments qui parcourent son œuvre lui assureront une immense popularité. Fuyant l’Autriche nazie dès 1934, son exil ne connaîtra pas de fin. Les six derniers mois de sa vie ont été chroniqués en 2010 par Laurent Seksik – médecin et écrivain – dans Les derniers jours de Stefan Zweig.

Il adapte aujourd’hui ce beau succès de librairie en bande dessinée et apporte naturellement une profondeur singulière au texte qui la traverse. Le dessin de Guillaume Sorel évoque un ultime séjour tout en contrastes, dans un Brésil chatoyant auquel il parvient à appliquer le vernis du désespoir. Zweig, orfèvre de la passion et de ses paradoxes, s’y donnera la mort avec sa femme le 22 février 1942.

Les derniers jours de Stefan Zweig
Guillaume Sorel/Laurent Seksik
Casterman, 88 p.

Sur le même sujet
Plus d'actualité