BD: La blogosphère de Bastien Vivès

Suite des aventures générationnelles de Bastien Vivès dont on ne pourra pas dire qu'on ne suit pas scrupuleusement le trajet - voir le "trois étoiles" de la semaine dernière attribué à La grande odalisque.

511792

Reprenant le style minimaliste qui a donné le ton aux volumes précédents (Les jeux vidéo, La famille et L’amour), Vivès décrit le monde pas toujours hilarant et un peu trop pointu des faiseurs de blogs, mais qu’est-ce que c’est drôle!

La fille qui veut faire un blog dessiné sur les chaussures mais qui ne sait pas dessiner les chaussures. Le père qui dit à son fils qu’à la place de fixer sur son blog, il ferait mieux d’aller visiter des sites de cul. Et puis, ce feuilleton autour de la culture blog expliqué à Dark Vador.

En trois traits (d’humour noir) et deux répliques (glaçantes), le garçon le plus douée de la BD française décrypte les manies d’une jeunesse fascinée et comme anesthésiée par la douce lumière des ordinateurs. Il n’est pas loin d’être le Bretécher de l’an 2000.

La blogosphère
Bastien Vivès,
Delcourt Shampooing, 192 p.

Sur le même sujet
Plus d'actualité