BD: Habibi – Sous ce pavé la grâce

La calligraphie arabe fait ondoyer l’encre comme l’eau du ruisseau qui donne vie au désert, ou comme les sillons creusés par le serpent qui inspire et effraie les hommes depuis, dit-on, le commencement.

139090

La même énigmatique souplesse entrelace ainsi le récit merveilleusement mouvementé de l’amour de la jeune Dodola pour son fils adoptif Habibi (le "bien-aimé") et les traditions sacrées du Moyen-Orient. Erudit, lascif, ingénu, cruel et jubilatoire, Craig Thompson n’hésite jamais à dérouler les plus sublimes tapisseries pour éponger le sang versé par la folie des hommes que la misère ou la cupidité poussent à faire d’un enfant une marchandise, mais que l’opulence fait lamentablement retomber… en enfance.

Dans un bateau échoué au milieu des dunes, dans un harem dont on ne sort que vieille ou morte, dans une ville qui crève sous les déchets et l’indifférence, ce visionnaire balance sans relâche son pavé délicatement enduit de loukoum écrasé et de verre pilé.

Habibi
Craig Thompson
Casterman, 672 p.

Plus d'actualité