BD: Dungeon Quest T.3 de Joe Daly

Il aura fallu trois ans pour lire la suite des aventures de Millenium Boy, Lash Penis, Steve et Nerdgirl.

859251

Balancés dans un monde fantastico-épique, ces quatre héros aux trips monstreux (ils se droguent avec délectation, voir le distributeur automatique de substances illicites au début du tome) doivent s’acquitter d’une tâche: réactiver le Gogh-verbirateur générateur de vortex.

Autant dire que cette série ne sera pas qu’une trilogie comme annoncé précédemment. La quête empreinte des codes de heroic fantasy s’annonce difficile et semée d’embûches. Et bourrée de digressions: Daly offre sa version revisitée de l’histoire du monde, s’épanche sur des délires de paradis artificiels et crée un véritable livre des morts – romiches -, certes intéressant mais peu utile dans le récit.

Côté graphique, son dessin en noir et blanc est un cross-over entre BD underground et classique franco-belge. Les nombreuses pages (ce 3e tome est plus épais que les deux précédents réunis) offre la liberté à l’auteur d’offrir des cases gigantesques et superbes.

Vous n’avez jamais vécu un trip "livre dont vous êtes – presque – le héros" sous ecsta? C’est l’occasion, et sans les effets secondaires.

Dungeon Quest T.3
Joe Daly
L’association, 296 p.

Plus d'actualité