BD: Deuxième génération de Michel Kichka

Autobiographie ambitieuse et enquête intime, Deuxième génération retrace le parcours de Michel Kichka, fils d'Henri Kichka, rescapé des camps, figure historique du travail de mémoire et témoin privilégié de la Shoah.

342469

Le livre s’annonce clairement comme la thérapie personnelle d’un homme qui a trop longtemps vécu à l’ombre d’un père obsédé par ses propres fantômes. Sous-titré "Ce que je n’ai pas dit à mon père", ce roman graphique ose lever le ton face à l’autorité paternelle et remettre en question le sentiment de culpabilité que les parents transfèrent, inconsciemment, sur leurs enfants.

Le propos de Kichka dépasse sa propre histoire – son enfance à Liège, son installation en Israël, le suicide de son frère, la célébrité de son père, un homme qu’il décrit comme un personnage double et vaguement narcissique – pour tendre le miroir à notre propre roman familial. Slalomant entre moments de grande émotion et instants du quotidien, cette chronique est soutenue par un très beau dessin aux penchants arrondis qui frôle l’humoristique.

Un livre qui ne veut pas se mesurer au Maus de Spiegelman mais qui en cite l’influence. Réussi.

Deuxième génération
Michel Kichka, Dargaud, 104 p.

Sur le même sujet
Plus d'actualité