BD: Brune Platine

L’une est pulpeuse, blonde et s’appelle Platine. L’autre, sèche, révoltée et s’appelle Brune. A deux, elles ont monté Brune Platine, une agence de détectives privées.

835827

Claire, rousse, les sollicite car elle souhaite retrouver son père. Brune ne sent pas l’affaire et refuse le boulot. Attirée par l'argent, Platine l'accepte…

Et Brune de s’envoler en Herzéguie (ersatz de l’ex-Yougoslavie) où elle compte retrouver le papa, bénévole dans un orphelinat.

Une fonction qui pourrait cacher autre chose… Un démarrage façon polar pour un album qui, au fil des pages, dérive vers le malaise jusqu'au climax glaçant.

Les auteurs ont prévu un second volume… Séduisant mais inquiétant. Très inquiétant…

Brune Platine
Lisa Mandel & Marion Mousse
KSTR, 60 p.

Plus d'actualité