BD: Blaise – Opus 3

Il y a des BD qui font sourire (c’est déjà ça) et d’autres qui font rire. C’est-à-dire éclater de rire. Les trois volumes opus de la série Blaise appartiennent à la seconde catégorie.

645044

Planqué derrière l’aspect lissé de ses photomontages d’une qualité chirurgicale, Dimitri Planchon s’amuse à sniper une société au cerveau totalement boboïsé, voire définitivement lobotomisé.

Mesquinerie, culte du paraître, ignorance élevée au rang de culture, soumission à un ordre social dégénéré, l’entourage du jeune Blaise n’en rate pas une et évolue dans un univers qui reflète parfaitement ses tares.

Les dialogues sont imparables, le propos est hallucinant de pertinence et l’ironie générale est jubilatoire.

Cette trilogie fait de Planchon, au même titre qu’un Bastien Vivès, un des jeunes (grands) maîtres de la bande dessinée à rire.

Blaise – Opus 3
Dimitri Planchon
Glénat, 65 p.

Sur le même sujet
Plus d'actualité