Banksy a vendu ses oeuvres à 44 euros à New-York

On ne sait presque rien de lui, et fait partie des ces créateurs – comme le styliste belge Martin Margiela ou les membres de Daft Punk - qui refusent de se montrer et de se faire photographier.

958531

Pourtant, l'oeuvre de Banksy – distillée dans les rues de Londres (on pense donc qu'il est anglais) – est déjà entrée dans l'histoire du street art (le célèbre baiser entre les deux bobbies très love) et, par morceaux déplacés, dans certains collections privées. Depuis le début du mois d'octobre, il prend d'assaut les rues de New York, imaginant une sorte d'itinéraire poétique, intervenant au pochoir (sa spécialité), mais aussi avec des installations comme ""The Sirens Of The Lambs", camion bourré de peluches, métaphore de la cruauté faite aux animaux durant leur transport (on donc suppose qu'il est est végétarien).

Ce samedi 12 octobre 2013, il a installé une échoppe dans les rues de New-York où ses oeuvres étaient vendues à 44 euros pièce. Une oeuvre de Banksy peut se vendre plusieurs centaines de milliers d'euros dans les ventes aux enchères. Les passants, persuadés d'avoir affaire à des simples copies sans intérêt… et ne se sont pas arrêtés.

Pour ceux qui kiffent, il y a aussi le film de Banksy sur l'art urbain "Faites le mur" ("Exit Through The Gilf Shop")- à voir en DVD.

Sur le même sujet
Plus d'actualité