Balkan Trafik.: L’art en fanfares

Bozar sous les coups de butoir des cuivres, des brass bands et du cinéma des Balkans. Et un peu au-delà.

338447

Comment les murs du très policé Palais des Beaux-Arts résistent-ils à l’énergie compulsive des brass bands faussement foutraques, orchestres tziganes pétulants, cuivres expédiés comme des missiles et accordéons dissonants?

Réponse au travers des performances de plus de deux cents musiciens venus ou inspirés par le cône sud-est du continent. Comprenez: ex-Yougoslavie mais aussi Hongrie, Roumanie, Bulgarie, Grèce, Albanie…

A épingler, dans le programme: Band of Gypsies, all stars de la musique tzigane actuelle, déjà vu à l’AB ou à Couleur Café. Mais aussi l’accordéoniste des Carpates Roberto de Brasov, les rockeurs kosovars de Jericho, le franco-flamando-wallono-balkanique Orchestre international du Vetex, le très yiddish (mais pas seulement) Amsterdam Klezmer Band, ou les trois soirées "cafés musicaux", perles intimistes aux saveurs de menthe, raki et slivovitch.

Cette année, Balkan Trafik propose également deux créations propres. Samedi, à l’occasion des 60 ans du clarinettiste bulgare Ivo Papasov, le festival réunira autour du Miles Davis des Balkans des invités pour un Balkan Project très attendu.

Le même jour, première performance du Brussels Underground, projet surprenant qui rassemble autour du groupe belgo-balkanique Zengora des musiciens des rues et des orchestres de mariage. A ne surtout pas rater: le Brass Band Duel du même soir (à 1h30 du matin!). Une confrontation à l’applaudimètre de deux orchestres, joyeuse et souvent époustouflante tradition balkanique, qui opposera le Vetex susnommé aux Serbes du Dejan Lazarevic Orkestar.

Inauguré jeudi par un film grec sélectionné à Venise, Alps, le festival déclinera enfin son (petit) cinéma le dimanche. Loverboy du Roumain Catalin Mitulescu, Cinema Komunisto du Serbe Mila Turajilic et, peut-être surtout, Te souviens-tu de Dolly Bell?, premier long métrage de l’incoutournable Emir Kusturica, en 1981. Ouf, il est là aussi, celui-là…

Balkan Trafik. Du 12 au 16/4. Bozar, rue Ravenstein 23, 1000 Bruxelles. www.balkantrafik.com

Sur le même sujet
Plus d'actualité