Licenciement collectif à la FGTB Liège-Huy-Waremme : les emplois de 25% des effectifs menacés

34 emplois sont menacés à la FGTB Liège-Huy-Waremme.

Licenciement collectif à la FGTB Huy-Waremme: 34 emplois menacés
FGTB de Liège © BelgaImage

La FGTB Liège-Huy-Waremme a annoncé jeudi dernier son intention de procéder à un licenciement collectif, annonce mercredi L'Avenir. Au total, 34 équivalents temps plein sont concernés, soit un peu plus de 25% des effectifs.

Les causes de cette procédure "Renault" sont liées à une baisse des revenus du syndicat: la FGTB liégeoise avait tablé sur 35.000 à 40.000 chômeurs alors que ceux-ci sont en réalité 10.000.

Pour couvrir les frais occasionnés par ses activités en tant qu'organisme de paiement (OP) des allocations de chômage, les syndicats reçoivent de l'Office national de l'emploi (Onem) une indemnité administrative et une indemnité de gestion proportionnelle au nombre de dossiers, rappelle L'Avenir.

En 2019, par exemple, les frais d'administration pour les allocations de chômage étaient de 21,16 euros pour la FGTB, 20,89 euros pour la CSC, 26,27 euros pour la CGSLB et 45,13 euros pour la CAPAC.

Sur le même sujet
Plus d'actualité