La baisse du chômage en Belgique en cinq chiffres

Les chiffres du chômage en Belgique sont encourageants. Mais 2023 a débarqué avec son lot d’inquiétudes.

chomage
© Adobe Stock

5 millions

Le nombre de Belges avec un emploi en Belgique. Plus de 71 % des 20-64 ans ont un emploi, jobs d’étudiants et flexi-jobs compris. 10 % de tous les salariés ont un emploi dit “temporaire”.

-2,9 %

La baisse du nombre de chômeurs à Bruxelles en un an, qui sont désormais 86.250. Ce chiffre n’a jamais été aussi bas depuis 2003.

À lire aussi : Chômage : où en est-on en Wallonie et à Bruxelles ?

100.000

Le nombre d’emplois net créés en 2022. Un record belge vieux de 70 ans. Les nouveaux emplois ont surtout été créés dans le secteur tertiaire.

206.000

Le nombre de demandeurs d’emploi en Wallonie, soit + 2,2 % en un an. Un chiffre à contraster: il recouvre une baisse des bénéficiaires des allocations de chômage, mais une hausse des jeunes en stage d’insertion par exemple.

3 sur 10

La proportion de PME menacées en 2023 en raison des surcoûts énergétiques et de l’index des salaires, après, pour certaines, l’arrêt forcé des activités lors de la pandémie.

Le point final

Un taux d’emploi de 80 % d’ici 2030. L’objectif du gouvernement fédéral est ambitieux. On peut dans l’immédiat se féliciter de ces 100.000 nouveaux jobs. Mais il faudra créer un demi-million de jobs supplémentaires pour relever le défi. Le chemin est donc long et sinueux, même si le gouvernement parvenait à s’entendre pour limiter les allocations dans le temps, ce qui semble “irréaliste” selon le Premier ministre... Surtout que la BNB considère déjà dans ses calculs toutes les formes d’emploi, même les plus “précaires”. De plus, 2023 ne nous fera pas de cadeaux. Toutes les banques belges concluent leurs prévisions sur la même inquiétude: à cause de l’indexation automatique des salaires, les entreprises sont à cran. La perte de compétitivité par rapport à nos voisins européens est énorme. Un dilemme pourrait donc s’imposer d’ici la fin de l’année: baisser les marges ou… licencier.

Sur le même sujet
Plus d'actualité