La chute de l’industrie belge en cinq chiffres

En Belgique, l’évolution de la production industrielle est la plus mauvaise en Europe.

industrie métallurgique en belgique
© Adobe Stock

10,3%

En un an, entre août 2021 et août 2022, la production industrielle belge a baissé de 10,3%.

30%

Raison invoquée, la hausse des coûts. Dans L’Echo, le chief economist de la FEB Edward Roosen l’estime à 30% (énergie + salaires) pour les PME belges, contre 20% chez nos voisins.

9.000

Cette chute a évidemment un impact sur l’emploi. Sur les 10.684 inscrits au chômage temporaire énergie, l’ONEM en dénombre plus de 9.100 provenant des secteurs industriels.

2.852

C’est le secteur métallurgique qui est le plus touché, avec 2.852 travailleurs concernés. Suivent les industries textiles et du plastique.

432 milliards

Selon Statbel, le chiffre d’affaires des entreprises belges (hors agriculture et finance) s’élevait à 432,3 milliards pour le deuxième trimestre 2022.

Le point final

Cette chute de 10% est à relativiser car la production avait atteint en 2021 des taux plus élevés que les années précédentes. Mais il n’empêche que la crise de l’énergie a un fort impact sur la production industrielle de notre pays. Surtout lorsqu’on le compare aux niveaux des pays voisins. En France, il a augmenté de près d’1%, aux Pays-Bas d’1,6%, en Allemagne de 2,4%, soit les trois pays que l’on prend généralement en compte pour calculer la compétitivité de nos entreprises. À l’échelle européenne, l’évolution se marque à + 3,5%. Autre explication avancée par Edward Roosen, la volonté des multinationales de se tourner vers les sites de production les moins cher en temps de crise. Elles ont alors décidé de privilégier la Bulgarie (qui voit une hausse de 16%) ou l’Espagne (5,4%), le travailleur belge coûtant plus cher. Les travailleurs des secteurs industriels qui, on l’a dit, ont gonflé les chiffres du chômage temporaire viennent principalement des bassins industriels que sont la Flandre occidentale, le Limbourg, le Hainaut ou Liège.

Sur le même sujet
Plus d'actualité