Voici les diplômes qui permettent de trouver plus rapidement un emploi

Les filières qui permettent d'accéder le plus rapidement à un travail semblent être l'enseignement, les sciences appliquées et les soins de santé.

emploi marché travail job Actiris Forem enseignement soins santé paramédical sciences appliquées diplôme enseignement supérieur secondaire
@BELGAIMAGE

View.brussels, l’Observatoire bruxellois de l’emploi et de la formation, s’est demandé quels diplômes offraient les meilleures perspectives d’emploi pour les moins de 30 ans. Pour répondre à cette question, view.brussels a calculé le pourcentage de jeunes ayant obtenu un job de minimum un mois dans l’année suivant leur inscription chez Actiris.

Sans trop de surprise, ce sont les jeunes avec le niveau d’études le plus élevé qui trouvent le plus facilement du boulot. 75% des inscrits qui étaient diplômés de l’enseignement supérieur ont trouvé un emploi dans l’année, pour 50% de ceux qui n’ont "seulement" un diplôme du secondaire et 30% de ceux qui n’en ont pas.

L’enseignement en tête

Le bac qui donne le plus de garanties de trouver un job est celui qui concerne l’enseignement : 95,6% des diplômés de cette filière ont trouvé un emploi dans l’année. Suivent le paramédical (88,7%), le social ou l’aide aux personnes (84,7%) ainsi que l’informatique (83%) À l’inverse, les arts graphiques, les arts visuels et les sciences politiques et sociales ne permettent généralement pas d’en obtenir très rapidement.

Côté masters, c’est celui en sciences appliquées qui est le plus porteur (93,3%), devant l’administration et management (84,7%), le droit et la criminologie, le paramédical, la psychologie/pédagogie. Il est par contre plus difficile de décrocher le graal pour les diplômés en arts visuels, arts du spectacle, architecture et urbanisme ou encore en communication.

Et sans bac ?

Les diplômés de l’enseignement secondaire supérieur (le CESS) ayant rapidement trouvé vite un emploi sont plutôt spécialisés dans la garde d’enfant et les soins infirmiers (77,2%), la sécurité ou le domaine industriel, renseigne view.brussels.

Seulement un peu plus d’un tiers des jeunes (36%) sans diplôme de l’enseignement secondaire supérieur ont intégré le marché du travail après un an, soulignait également l’Observatoire.

Grâce à leur niveau d’éducation et à leur choix d’orientation, les femmes trouvent plus rapidement un travail que les hommes. 44,5% des jeunes femmes s’inscrivant chez Actiris possèdent un diplôme de l’enseignement supérieur, contre moins de 30% des hommes.

Ces deux dernières années, les jeunes ont rencontré plus de difficultés à cause de la crise sanitaire qui a ralenti l’économie. Certains jeunes en ont profité pour prolonger leurs études, notait enfin view.brussels.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité