1er mai: pourquoi s’offre-t-on du muguet ?

Les liens entre muguet, 1er mai et fête du Travail sont multiples, mais le dernier en date n'est pas le plus réjouissant.

Le muguet du 1er mai, son origine
Un brin de muguet. (@Belga Image)

Encore une tradition qu’on répète annuellement sans trop se poser de questions. Le 1er mai, on offre du muguet à sa famille, à ses amis "parce que ça porte bonheur". Mais l’origine de cette habitude, très répandue en Belgique et en France, s’est perdue au fil du temps.

Tout d’abord, c’est évidemment parce que le muguet éclot à cette période de l’année, symbolisant la fin de l’hiver et le retour du printemps.

Mais ensuite, plusieurs histoires semblent avoir inspiré ce cadeau annuel. Les plus vieilles datent de 1560. L’une raconte que le roi Charles IX et sa mère Catherine de Médicis auraient reçu du muguet de la part d’un chevalier lors d’une visite du Dauphiné. Le roi aurait apprécié le geste et se serait mis à offrir ces fleurs aux dames de sa cour tous les ans. L’autre dit que c’est sa mère qui aurait chargé ce même chevalier d’une mission et qu’il en serait revenu avec du muguet, qu’il aurait alors offert au roi…

Certains disent qu’offrir du muguet a été popularisé au début du XXe siècle, lorsque les grands couturiers parisiens offrirent un brin de la fameuse fleur à toutes les femmes, principalement leurs ouvrières et leurs clientes, tous les 1er mai. Ce serait ce geste qui aurait d’ailleurs inspiré Christian Dior, grand amateur du muguet.

Une origine peu réjouissante

Mais aujourd’hui, le 1er mai, le muguet et la fête du Travail sont tous liés. Selon les historiens, cette association est relativement récente. Auparavant, la fleur de la fête des Travailleurs était l’églantine, une fleur bien rouge en hommage aux ouvriers tués par l’armée lors du manifestation dans le nord de la France, le 1er mai 1891.

C’est sous l’occupation que le maréchal Pétain a décidé de bousculer cette habitude, jugée trop à gauche et trop révolutionnaire à son goût. C’est donc lui qui rebaptise la fête en "fête du Travail" et choisit de remplacer la fleur rouge par sa cousine printanière et blanche.

Cette fleur est donc un héritage du régime de Vichy. On préférait l’histoire de Charles IX ou de Christian Dior…

Sur le même sujet
Plus d'actualité