La majorité des Belges trouve difficile de changer d’emploi, montre une étude

Les Belges décrochent un record pour leur faible taux de travailleurs en quête d'un nouvel emploi, dans un contexte non favorable à cela.

Bureau vide
Bureau d’opérateur téléphonique vide, à Wasquehal (entre Lille et Roubaix), le 6 décembre 2021 @BelgaImage

Est-il facile de trouver un nouvel emploi? Le prestataire de services RH SD Worx a posé en avril 2021 cette question à 5.000 personnes employées en Belgique, en France, en Allemagne, aux Pays-Bas ou au Royaume-Uni. Plus de 70% des répondants belges jugent qu’il est "très difficile" ou "plutôt difficile" de changer d’emploi dans le contexte actuel, selon les résultats publiés jeudi.

Des nuances entre pays

Les personnes sondées sont pourtant un quart à rechercher un nouvel emploi, selon ce sondage. Cependant, seuls 8,5% recherchent de manière active un nouveau travail et 17% se limitent à une recherche passive. Il s’agit du "taux d’intention de rotation le plus faible" de l’enquête, pointe SD Worx. Aux Pays-Bas, 8,8% des répondants recherchent activement un nouvel emploi, au Royaume-Uni ils sont 11,8%, en Allemagne 11,9% et en France 12,3%.

Logiquement, ce sont les plus jeunes qui cherchent le plus à changer d’emploi: 24% des sondés belges âgés entre 18 et 24 ans et 16% des 25-34 ans cherchent à changer de poste. À partir de 35 ans, le pourcentage baisse sous les 10%. Changer d’emploi semble toutefois "très difficile" (21,7%) ou "plutôt difficile" (49,2%) à une majorité des sondés belges. Seuls 23,3% trouvent qu’il est "plutôt facile" de changer d’employeur et 5,8% que c’est "très facile".

Est-il facile ou difficile de trouver un autre emploi dans le contexte actuel?

Est-il facile ou difficile de trouver un autre emploi dans le contexte actuel? @SD Worx

Le marché néerlandais semble plus propice au changement d’emploi: 36,6% des répondants aux Pays-Bas jugent qu’il est "plutôt facile" de trouver un autre emploi. La même proportion considère cependant que c’est "plutôt difficile". Par ailleurs, près d’un tiers (32,7%) des sondés belges cherchent un nouveau rôle au sein de leur employeur actuel: 10,9% cherchent activement à changer de poste au sein de leur entreprise et 21,8% le souhaitent passivement.

Sur le même sujet
Plus d'actualité