Les fonctionnaires fédéraux ne pourront plus être appelés après 17h00

Le droit à la déconnexion avance et concerne, dans ce cas-ci, 65.000 fonctionnaires fédéraux.

Droit à la déconnexion
© Belga Image

À partir du 1er février, les fonctionnaires fédéraux ne pourront plus être appelés par leur supérieur en dehors des heures normales de travail, selon une circulaire de la ministre de la Fonction publique Petra De Sutter (Groen) citée par Het Nieuwsblad, De Standaard, de Gazet van Antwerpen et Sudinfo mardi..

Cette circulaire vise à encadrer le « droit à la déconnexion » pour les 65.000 fonctionnaires fédéraux et s’inscrit « dans le cadre de la lutte contre le stress professionnel excessif et le burn-out ».

Tout d’abord, un fonctionnaire fédéral ne pourra désormais plus être contacté en dehors des heures normales de travail « qu’en cas de circonstances exceptionnelles et imprévues qui impliquent une action qui ne peut attendre la prochaine période de travail ».

Une deuxième disposition prévoit, en outre, qu’un fonctionnaire fédéral « ne peut subir aucun désavantage s’il n’a pas répondu au téléphone ou n’a pas lu un message en dehors des heures normales de travail ».

Sur le même sujet
Plus d'actualité