Un quart des travailleurs belges estiment leur salaire incorrect

Si près de 8 Belges sur 10 se déclarent satisfaits de leur salaire, ils sont néanmoins un quart à le trouver incorrect.

Belga

Ils ne le trouvent pas proportionnel à leurs prestations et aspirent à plus de transparence, selon une enquête menée pour le compte du prestataire de services RH Tempo Team en collaboration avec la KU Leuven, dont les résultats ont été présentés vendredi dans un communiqué de presse.

Au total, 42% des travailleurs belges sont satisfaits de leur salaire et 37% même très satisfaits. En revanche, un sur cinq en est mécontent. Cette relative insatisfaction provient essentiellement de la façon dont la rémunération est calculée: un travailleur sur trois estime qu’elle n’est pas en rapport avec les efforts consentis (mais un employeur sur deux considère pourtant que c’est le cas).

Des décisions pas prises de manière loyale

Le quart des travailleurs qui trouve que le salaire est incorrect estime que les décisions relatives aux salaires ne sont pas prises de manière loyale, pointe le communiqué. Plus étonnant: 17% des employeurs et des dirigeants partagent cet avis. Le prestataire de services en ressources humaines précisent aussi à travers son enquête que les revendications quant aux salaires paraissent moins importantes quand l’emploi est intéressant: ils sont 38% dans ce cas, contre 54% chez ceux qui éprouvent moins de plaisir au travail.

L’enquête a été menée au 4e trimestre 2020 auprès d’un échantillon de 2.506 travailleurs et 269 employeurs en Belgique, avec une marge d’erreur de 2,86%.

Sur le même sujet
Plus d'actualité