Thierry Henry serait intéressé par le poste de sélectionneur chez les Diables rouges !

Plébiscité par les cadres Romelu Lukaku et Alderweireld, Thierry Henry ne serait pas contre le poste de sélectionneur des Diables rouges.

Thierry Henry
© BelgaImage

L'horloge tourne pour les Diables rouges. Et les dirigeants n'ont toujours pas trouvé l'oiseau rare pour reprendre le poste de sélectionneur national. Ces derniers jours, un nom s'élève plus haut que les autres. Il s'agit de celui de Thierry Henry. Et pour cause, Romelu Lukaku et Toby Alderweireld, deux cadres de la génération dorée, sont montés au créneau pour soutenir la candidature de l'ancienne légende des Gunners.

Bonne nouvelle pour les deux joueurs, Thierry Henry serait bel et bien intéressé par le poste selon Het Laatste Nieuws. Une information qui, dans le fond, n'étonnera personne.

Thierry Henry connaît le groupe

Cette option a beaucoup de sens. Tout d'abord, et c'est son atout numéro un, il connaît le vestiaire comme sa poche. Comme dit précédemment, il a la faveur des cadres et a façonné le groupe avec Martinez. En effet, l'ex-attaquant a déjà connu deux piges d'adjoint sous le Catalan.

À lire aussi : Roberto Martinez : le plus beau et le plus douloureux moment de sa carrière avec les Diables Rouges

Entre ces deux expériences, il a tenté sa chance à l'AS Monaco et à Montréal. Deux tentatives qui se sont soldées... par des échecs qu'il explique différemment. Sur le Rocher, on ne lui a pas laissé sa chance et il a été viré trop rapidement sans avoir réalisé une seule fenêtre de transfert. De surcroît, il a dû travailler avec un groupe qu'il n'avait pas choisi dans un contexte très instable. À Montréal, il est tombé en pleine période du Covid. Pas facile pour un jeune entraîneur de prendre ses marques dans ce contexte. D'autant plus qu'il était loin de ses enfants pendant cette période d'incertitude. En revenant chez les Diables rouges, il s'est rapproché de sa famille. Élément très important pour lui.

Un salaire qui pose question

Si la piste Thierry Henry possède beaucoup d'atouts dans sa manche, elle n'est pas parfaite non plus. Déjà, il a le défaut de son avantage. Pour certains, il faut un changement radical chez les Diables rouges. Le Français représente la continuité de Roberto Martinez, pas une coupure nette. Très loyal, il n'acceptera le poste que si le Catalan lui "autorise". Ce qui ne devrait pas poser de soucis tant la complicité était forte entre les deux hommes.

Autre problème: son salaire. La Fédération lui offrait des clopinettes lors de ses passages chez les Diables. Il touchait environ 100 000 euros par an ! Dont une partie a été reversée à des œuvres de charité. La raison? Il gagnait environ 5 millions d'euros par an sur la chaîne Sky. Désormais, il distille ses analyses sur CBS où son salaire serait moins élevé.

De son côté, Roberto Martinez gagnait approximativement 3 millions d'euros par an avec les primes. Salaire qu'il a obtenu grâce à une brillante troisième place lors de la Coupe du monde en Russie. De plus, l'Espagnol partageait également le poste de directeur sportif. En d'autres termes, Henry devra danser sur sa tête pour obtenir le même salaire.

Selon HLN, Thierry Henry devra aussi convaincre une partie du noyau. S'il a le respect de tout le monde pour sa carrière de joueur, celle d'entraîneur n'a pas encore tenu toutes les promesses. Raison pour laquelle l'attaquant ne devrait pas se montrer trop gourmand si l'offre de la fédération tombe sur son bureau.

Sur le même sujet
Plus d'actualité