Zidane sélectionneur des Bleus en remplacement de Deschamps ? Le président de la FFF ne l’envisage pas

Noël Le Graet ne pense pas (encore) à l’ancien entraîneur du Real Madrid pour reprendre l’équipe de France.

Zinedine Zidane
© BelgaImage

Depuis la fin de la Coupe du monde, les rumeurs vont bon train pour savoir si Didier Deschamps va prolonger ou non son contrat à la tête de l’équipe de France. La FFF, par l’intermédiaire de son président Noël Le Graet a déjà annoncé que l’entraîneur de 54 ans “avait les cartes en main pour sa prolongation.” Il lui aurait ainsi proposé un contrat jusqu’à la fin de l’Euro 2024. Mais Deschamps a annoncé vouloir prendre quelques jours de réflexion avant de rendre sa décision. Les deux hommes devront se rencontrer dans les prochains jours.

En France, de nombreux observateurs estiment que Deschamps a fait son temps et qu’il devrait céder sa place après dix ans passés à la tête de l'équipe de France. C’est notamment le cas de Christophe Dugarry, qui estime que le sélectionneur est passé totalement à côté de sa finale face à l’Argentine : “On s’est fait marcher dessus en finale de la Coupe du monde. Comment c’est possible ? Ce n’est pas la défaite le problème. Ce sont les 80 minutes, et je suis choqué que ce débat n’ait pas lieu”, a-t-il lâché en interview à L’Équipe.

À lire aussi : Coupe du monde 2022: Macron en a-t-il trop fait en consolant les Bleus?

Et l’ancien international d’espérer que Zinédine Zidane reprenne la sélection en mains. Sans club depuis un an et demi, l’ancien numéro 10 attendrait patiemment son heure pour succéder à Didier Deschamps.

Sauf que Noël Le Graet ne l’entend pas de cette oreille. Pour lui, pas question d’envisager un plan B à Didier Deschamps, qu’il souhaite faire rester à tout prix. “Je n’ai pas songé au fait que Didier puisse partir”, a-t-il déclaré en interview à Ouest-France quand le journaliste lui a demandé si Zidane faisait partie de la liste des candidats pour prendre la tête des Bleus. “Certains journalistes ont envie que ça change, mais je ne suis pas du tout influençable par rapport à ce genre de choses. Didier a bien fait son boulot, il a la priorité, et je pense qu’on se mettra d’accord", a encore affirmé Le Graët.

Plus que jamais, l’avenir à moyen terme de Zinédine Zidane semble s’écrire loin de l’équipe de France. L’ancien Ballon d’Or pourrait dès lors rapidement se remettre sur le marché. Avec plusieurs clubs intéressés par ses services.

Sur le même sujet
Plus d'actualité