Coupe du monde 2022: ce que disent les statistiques sur la finale France-Argentine

Les sites sportifs scrutent à la loupe les chiffres pour départager la France et l'Argentine, mais chaque équipe a de bons arguments à faire valoir.

Kylian Mbappé et Lionel Messi
Kylian Mbappé et Lionel Messi jouant pour le Paris Saint-Germain, le 25 octobre 2022 au Parc des Princes à Paris ©BelgaImage

Ce dimanche 18 décembre, à 16h (heure belge), la Mondial 2022 verra s'affronter ses deux finalistes: la France et l'Argentine. Depuis que l'affiche finale est connue, les bookmakers et autres types de prédictions tentent de prévoir qui brandira la fameuse coupe sur le terrain du stade de Lusail, mais leur tâche se révèle être compliquée. Ces deux pays figurent parmi les grands du football et leur choc permet d'être épique, surtout au vu des statistiques qui avantagent parfois l'un, parfois l'autre.

À lire: Voici pourquoi la finale de la Coupe du monde a lieu à 16 heures ce dimanche et non en soirée

Un historique des matchs favorable à l'Albiceleste, mais...

Un des premiers réflexes des magazines sportifs en amont d'une telle rencontre, c'est de regarder aux matchs qui ont précédemment vus s'affronter les deux équipes en question. Il s'avère ainsi que la France et l'Argentine se sont opposés à 12 reprises et que l'Albiceleste l'a emporté six fois. Les Bleus n'ont arraché que trois victoires et obtenu trois matchs nuls. L'histoire donne donc l'avantage à l'Argentine... mais attention aux petites subtilités. Ces rencontres s'étalent sur une période de 92 ans et remontent souvent à plusieurs décennies. Or les équipes d'hier ne sont plus celles d'aujourd'hui. La dernière confrontation en Coupe du monde remonte en 2018 et là, c'est la France qui s'est imposée 4-3. Autrement dit, l'historique des confrontations donnent au final un bilan plutôt mitigé.

À la Coupe du monde, avantage à la France

Autre paramètre à prendre en compte: les performances des deux pays en Coupe du monde. Côté français, il y a eu la victoire de 1998 et celle de 2018, ainsi que deux finales en 2006 et 2022. Les trois autres compétitions du XXIe siècle ont vu la France échouer une fois en quart de finale (en 2014) et deux fois en phase de groupe (en 2002 et 2010).

Sur la même période de temps, l'Argentine ne démérite pas, même si elle n'a engrangé aucune victoire. Elle est arrivée en finale en 2014 (face à l'Allemagne), trois fois en quart de finale (en 1998, 2006 et 2010), a échoué face à la France en huitième de finale en 2018, et a été éliminée dès la phase de groupe en 2002. L'Argentine a donc malgré tout de bonnes performances au Mondial. Elle dispose aussi de deux étoiles héritées de ses Coupes du monde remportées. Celles-ci datent toutefois d'une époque désormais lointaine. Il faut remonter à 1978 et 1986 pour voir les Argentins brandir le précieux trophée.

Enfin, cette année, les deux équipes ont pu avoir des moments de faiblesse, ce qui s'est vu en phase de groupe. La France a ainsi perdu 0-1 contre la Tunisie, pourtant 30e au classement FIFA. L'Argentine a subi le même sort contre l'Arabie saoudite, 51e au classement FIFA, avec un score final de 1-2.

Au classement FIFA, petit avantage pour l'Argentine

En parlant de classement FIFA, regardons ce qu'il en est des deux finalistes. À l'heure actuelle, l'Argentine est devant en trônant à la troisième place. Elle est cela dit talonnée par la France, quatrième dans cette même liste avec seulement quelques points d'écart (1773,88 pour les Argentins contre 1759,78 pour les Français). Remarquons qu'avant juin 2022, les Bleus figuraient à la troisième place, avec une petite baisse de régime depuis. Mais précisons aussi que le classement FIFA n'est en rien une prédiction fiable du résultat final. Sinon, le grand gagnant aurait été le Brésil, premier du podium de la FIFA, devant la Belgique. La Seleção a pourtant été battue en quart de finale par la Croatie, et la Belgique a été éliminée dès la phase de groupe.

Les chocs des attaquants stars

Tous les regards sont tournés aussi vers les deux figures représentatives de ces deux équipes: Messi et Mbappé. Tous deux sont du Paris Saint-Germain (PSG) et ont des profils prometteurs, mais très différents. Lionel Messi compte sept Ballons d'or à son actif, amassés entre 2009 et 2021, sans compter les cinq fois où il a fini deuxième (toujours derrière Cristiano Ronaldo). C'est le footballeur le plus titré de l'histoire de cette récompense. En comparaison, Kylian Mbappé n'a jamais figuré au palmarès mais a déjà remporté un Mondial et est bien plus jeune. Il n'a que 23 ans, contre 35 pour son collègue argentin. C'est d'ailleurs ce qui fait dire qu'il s'agit peut-être dimanche de la dernière chance de Messi de compléter son tableau de chasse avec la seule victoire qui manque à son actif, celle en Coupe du Monde.

Au niveau de l'équipe entière, celle française est également plus jeune. La moyenne d'âge est de 25 ans et 10 mois de leur côté. Leurs adversaires sont un peu plus âgés, avec une moyenne de 28 ans.

Des prédictions très indécises

Au vu de tous ces chiffres, les projections se montrent particulièrement indécises. Les probabilités de victoire, telles qu'établies par Google, donne une égalité parfaite entre les deux équipes. C'est également la conclusion d'Oddschecker qui agrège les prédictions de plus de 25 sites de pari. Le supercalculateur FiveThirtyEight se risque quant à lui à donner un léger avantage à l'Argentine (53% contre 47%). Mais attention: au début de la compétition, il donnait le Brésil comme probable vainqueur du tournoi. L'histoire lui a donné tort.

Sur le même sujet
Plus d'actualité