Coupe du monde: si la Belgique l'emporte face aux Croates, qui devra-t-elle affronter après?

Si la Belgique s'impose face à la Croatie, les Diables rouges seront dans le tableau final du Mondial. Dans ce cas, voici ce qui les attendrait.

Mondial 2022
Les Diables rouges lors du match face à la Croatie, le 1er décembre 2022 lors de la Coupe du monde au Qatar ©BelgaImage

Ce 1er décembre, le match Belgique-Croatie va sceller le sort des Diables rouges en Coupe du monde. S'ils l'emportent, ils passeront en 8e de finale. S'ils perdent, ce sera la fin. Enfin, s'ils finissent sur un match nul, ils n'auront plus qu'à espérer que le Maroc perde face au Canada, ce qui devrait leur sauver la mise. Les Diables rouges n'ont donc pas le droit à l'erreur. Dans un scénario optimiste, imaginons qu'ils passent ce cap. Ils continueraient la compétition et le tableau final qui commence à se dessiner donne déjà de précieuses indications sur les adversaires que la Belgique devrait rencontrer par la suite.

Si la Belgique est 2e du groupe F

Commençons avec l'hypothèse que la Belgique termine deuxième du groupe F. Celle-ci arriverait alors en huitième de finale face au premier du groupe E. A priori, le plus probable, c'est que cet adversaire soit l'Espagne. La Furia Roja, 7e au classement FIFA, est déjà en tête de sa section et fait figure de favorite pour son match aujourd'hui face au Japon. C'est donc cette puissante équipe que les Diables rouges devraient probablement affronter. Si les Japonais l'emportent, ce sera eux face aux Diables. Seul un match nul couplé à une victoire improbable du Costa Rica face à l'Allemagne changerait la donne.

Imaginons que les Belges passent ensuite en quart de finale. Ils auraient alors à faire face à deux équipes possibles. Première possibilité: le premier du groupe H, qui devrait probablement être le Portugal (sauf en cas de défaite portugaise face à la Corée du Sud demain couplée à une large victoire du Ghana face à l'Uruguay). Deuxième possibilité: le deuxième du groupe G. Pour l'instant, c'est la Suisse qui tient cette position. Il est probable qu'elle la garde puisque le Brésil tient fermement la tête de ce groupe (et doit faire face demain au Cameroun, dont il pourrait ne faire qu'une bouchée). Même un match nul des Helvétiques face à la Serbie ce 2 décembre lui permettrait de garder sa position et seule une défaite permettrait aux Serbes de prendre leur place.

Enfin, terminons par la demi-finale. Ici, on connaît déjà le nom des quatre équipes qui ont leur ticket pour les 8e de finale et qui, donc, pourraient arriver jusqu'à ce stade de la compétition. Il s'agit d'une part de l'Angleterre et du Sénégal (qui se feront face en 8e), et d'autre part de la France et de la Pologne (qui s'affronteront le 4 décembre).

Si la Belgique est première du groupe F

Dans une hypothèse très optimiste, la Belgique peut également terminer première du groupe F. Il faudrait pour cela qu'elle l'emporte aujourd'hui face à la Croatie et que le Maroc perde face au Canada. Dans ce cas-là, les Diables rouges affronteraient non pas le premier mais le deuxième du groupe E. Ici, les jeux sont ouverts. Est-ce que ce serait l'Espagne, le Japon, le Costa Rica ou l'Allemagne? Cette position est encore très disputée.

Suivrait ensuite le quart de finale. Ici, le plus probable, c'est le Brésil, qui devrait terminer premier de son groupe et qui partirait favori en 8e de finale. L'autre possibilité, c'est le deuxième du groupe H. Si le Ghana l'emporte face à l'Uruguay demain, ce sera ce pays dans cette position. Sinon, les jeux sont ouverts. Cela pourrait être alors les Sud-Coréens, les Uruguayens ou encore (hypothèse moins probable) les Portugais (s'ils n'arrivent pas à rester en tête de leur groupe).

Reste la demi-finale. Encore une fois, les noms des équipes prétendantes à ce poste sont connus. Il s'agit des Pays-Bas et des États-Unis (qui s'opposeront en 8e de finale samedi), de l'Argentine et de l'Australie (qui s'affronteront le même jour).

Sur le même sujet
Plus d'actualité