Coupe du monde 2022: la Belgique éliminée, les Diables rouges «très déçus»

Après un match nul, la Belgique est arrivée en troisième position de son groupe, d'où son élimination à laquelle les Diables rouges ont déjà réagi.

Mondial 2022
Les Diables rouges, après leur élimination face à la Croatie au Mondial 2022, au Qatar ©BelgaImage

La Belgique n'a pas réussi à se qualifier pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde de football. Les Diables Rouges ont été tenus en échec 0-0 par la Croatie, jeudi, au stade Ahmad Bin Ali d'Al Rayyan, dans leur troisième et dernier match du groupe F. «Nous sommes très déçus, nous avons tout donné», a commenté Jan Vertonghen au micro de la RTBF.

«Nous avons tout donné»

«C'est surtout lors des premiers matchs que nous loupons la qualification, spécialement le deuxième», a ajouté Vertonghen en référence à la défaite face au Maroc. «Aujourd'hui nous avons eu des occasions, plus que dans les deux premiers matchs combinés, et nous ne marquons pas. Si tu ne marques, tu ne gagnes pas». La Belgique quitte le tournoi après avoir joué probablement son meilleur match, alors que les jours qui ont précédé la rencontre ont été marqués par des tensions au sein du groupe. «Nous sommes fiers d'être Belges, nous avons tout donné. Tu ne dois pas être ami (avec tous, ndlr) pour gagner. Tu n'as pas d'équipe avec 26 amis. Il faut avoir la bonne mentalité, rentrer sur le terrain pour gagner».

Vertonghen «ne sait pas» si Roberto Martinez restera le sélectionneur des Diables après ce tournoi. «Il a toujours été très bon pour nous, nous a donné de la liberté, de la confiance, des responsabilités. J'espère qu'il restera dans le futur», a confié le défenseur. Interrogé s'il compte continuer en équipe nationale, le détenteur du record de présences a répondu «oui, nous avons montré des joueurs qui sont là pour l'équipe».

Un match tendu

La Belgique devait s'imposer pour éviter de dépendre du résultat de l'autre match. Ivan Perisic procurait une première frayeur aux Diables après moins de 10 secondes de jeu. Une deuxième frayeur survenait au quart d'heure, lorsque l'arbitre Anthony Taylor accordait un penalty aux Croates pour une main de Yannick Carrasco. Mais après l'intervention du VAR, il annulait pour une position de hors-jeu.

La Belgique se montrait menaçante à deux reprises dans le premier quart d'heure, avec Dries Mertens impliqué dans les deux actions. L'ailier de Galatasaray centrait pour Carrasco, qui se faisait contrer par Josip Juranovic (13e). Lancé par Kevin De Bruyne, Mertens se présentait face à Dominik Livakovic, mais envoyait le ballon au-dessus (15e). À la 42e minute, Leander Dendoncker s'infiltrait sur la droite et centrait, Mertens arrivait un rien trop tard, ne pouvant dévier convenablement. La première période s'achevait par une reprise non cadrée de Juranovic (45e+4).

Monté à la pause, Romelu Lukaku se montrait immédiatement dangereux de la tête (48e). Thibaut Courtois s'illustrait avec trois arrêts en quelques minutes, sur des frappes de Mateo Kovacic (50e), de Marcelo Brozovic (54e) et de Luka Modric (54e). La plus belle occasion belge survenait à l'heure de jeu lorsque, après une percée de Carrasco, le ballon arrivait à Lukaku, qui tirait sur le poteau. Lukaku héritait encore de trois occasions en fin de partie, mais il ne parvenait pas à redresser un centre de De Bruyne (87e), manquait la déviation sur un centre de Thorgan Hazard (89e) et se faisait devancer par le tacle de Josko Gvardiol (89e). Cette action éteignait les espoirs belges.

Dans l'autre rencontre, le Maroc a battu le Canada 1-2. Le Maroc (7 points) et la Croatie (5 points) se qualifient pour les huitièmes de finale. La Belgique (4 points) échoue à la troisième place et est éliminée. Le Canada termine son deuxième Mondial avec 0 point. Troisièmes du dernier Mondial, les Diables quittent le tournoi avec une victoire contre le Canada (1-0), une défaite contre le Maroc (0-2) et donc un nul contre la Croatie, soit un seul but marqué en trois rencontres. Le Maroc rencontrera le deuxième du groupe E mardi (16h00). La Croatie jouera contre le vainqueur du groupe E lundi (16h00). Le groupe E se terminera en soirée avec Costa Rica/Allemagne et Espagne/Japon.

Sur le même sujet
Plus d'actualité