Coupe du monde 2022: qui est déjà qualifié pour les 8e de finale (ou pourrait bientôt l'être)?

Alors que le premier tour arrive à son terme, voici le bilan des équipes déjà qualifiées pour la suite du Mondial ou présenties pour s'imposer.

Ronaldo lors du Mondial
Cristiano Ronaldo face au ballon du Mondial 2022, lors du match Portugal-Uruguay qui a vu les Portugais se qualifier pour les huitièmes de finale, le 28 novembre 2022 à Doha ©BelgaImage

Ce 29 novembre, le premier tour du Mondial 2022 entame son dernier round. Chaque équipe n'a donc plus qu'un match pour faire ses preuves. Du résultat de cette confrontation dépendra le tableau définitif des huitièmes de finale. Certains pays ont toutefois la chance d'être déjà qualifiés pour la suite grâce aux points accumulés jusqu'ici. Quant aux autres, voici ce que laisse présager les scores actuels.

Groupes A et B

Pour le groupe A, les derniers matchs ont eu lieu ce 29 novembre et les noms des deux pays qualifiés sont donc déjà connus. Il s'agit des Pays-Bas, arrivé en première position, et du Sénégal, qui a réussi à finir deuxième. Ils éliminent ainsi définitivement l'Équateur et l'organisateur de la Coupe du monde 2022, le Qatar (qui a perdu toutes ses rencontres).

Le groupe B verra son sort scellé ce soir avec les matchs programmés à 20h (heure belge). Pour l'instant, l'Angleterre et l'Iran mènent la danse, avec respectivement quatre et trois points. Un score insuffisant pour être certain de passer en huitièmes en cas de défaite. Les Anglais affronteront donc les Gallois et font figure de favoris. S'ils finissent premiers du groupe B, ils affronteront le Sénégal au tour suivant. Quant aux Iraniens, ils vont se confronter aux Américains. Le gagnant finira deuxième du groupe, sauf en cas de défaite de l'Angleterre face au Pays de Galles. Il devra ensuite faire face aux Néerlandais.

Groupe C et D

Les scores dans le groupe C sont particulièrement serrés et tout semble encore possible. La Pologne a quatre points, l'Argentine et l'Arabie saoudite trois (avec un avantage pour les Argentins qui encaissés moins de buts, ce qui leur donne pour l'instant la deuxième place) et le Mexique un point. Ce mercredi, la Pologne affronte l'Argentine et l'Arabie saoudite fait face au Mexique. Si l'on se fie au classement Fifa, les Argentins (3e) sont favoris face aux Polonais (26e), bien qu'ils aient perdu auparavant contre les Saoudiens (51e). Quant aux Mexicains (13e), ils vont devoir se remettre de leur défaite face la Albiceleste argentine et de leur match nul contre le Tri mexicain.

Aux huitièmes de finale, le deuxième du groupe C fera face au premier du D, qui pourrait probablement être la France. Avec ses six points, elle est en effet loin devant ses concurrents et de facto déjà qualifiée pour la suite de la compétition. Elle fait de plus figure de grande favorite lors de son match de demain contre la Tunisie (dernière du groupe avec seulement un point). L'autre match de ce mercredi verra s'affronter le deuxième du groupe D, l'Australie (3 points), et le Danemark (1 point). L'issue de cette rencontre est plus indécise, l'Australie s'était jusqu'ici bien défendue mais étant moins bien placée au classement FIFA que son adversaire (38e contre 10e pour les Danois.

Groupe E et F

Avec le groupe E, on retrouve un peu plus d'incertitude. Les deux premiers du groupe, l'Espagne (4 points et 7e au classement FIFA) et le Japon (3 points, 24e), s'affronteront ce jeudi, la Furia Roja faisant figure de favorite. Si celle-ci l'emporte, elle finirait première du groupe. Pour rester deuxièmes, les Japonais devront croiser très fort les doigts pour que le résultat de l'autre match leur soit favorable. Il verra s'opposer le Costa Rica (3 points, 31e au classement FIFA) et une très affaiblie équipe allemande (1 point, 11e).

Passons maintenant au groupe F, celui où se trouve la Belgique. Malheureusement pour les Belges, ceux-ci sont troisième dans leur section (3 points), juste devant le Canada (0 point). Les deux pays qui mènent la danse pour l'instant sont la Croatie et le Maroc (4 points tous les deux, avec un avantage pour les Croates qui ont marqué plus de buts). Pas de chance pour la Belgique: ce jeudi, ils vont devoir affronter les vice-champions du monde en titre, les Croates. S'ils gagnent, ils seront qualifiés. S'ils font match nul, il faut obligatoirement que le Maroc perde face au Canada par trois buts d'écart (tout en marquant deux buts de moins) ou par plus de trois buts d'écart. Bref, autant dire que les Diables rouges ont la pression pour l'emporter. S'ils finissent deuxième du groupe, ils affronteront le premier du E (donc possiblement l'Espagne). Si par chance ils arrivent à décrocher la première place, ils feront face au deuxième du E.

Groupe G et H

Restent les deux derniers groupes du Mondial, qui ont tous les deux un pays d'ores et déjà qualifié. Dans le groupe G, c'est le Brésil qui a cet honneur grâce à ses six points. A priori, il devrait garder sa place de premier de section vu le match à venir contre le Cameroun. Ce dernier représente la plus faible du G au classement FIFA (43e), là où la Seleção règne au sommet du podium. L'autre affrontement verra par contre s'affronter deux adversaires avec des profils plus similaires, avec d'une part la Suisse, deuxième avec trois points, et de l'autre la Serbie, dernière avec un point. Les Helvétiques ont donc l'avantage et peuvent même s'autoriser un match nul (sauf dans l'hypothèse très improbable où le Brésil se ferait ratiboisé par le Cameroun).

Si la Nati confirme sa deuxième place du G, elle se retrouvera très certainement face au Portugal, déjà qualifié pour les huitièmes avec ses six points. Ce vendredi, les Portugais se confronteront à la Corée du Sud, troisième du H avec un point. Enfin, le dernier match verront s'opposer le Ghana (deuxième du groupe avec trois points) et l'Uruguay (dernier avec un pont). Les Ghanéens, en forme avec notamment une victoire contre les Sud-Coréens, pourraient être une des 2-3 équipes africaines à continuer la compétition s'ils l'emportent, bien qu'ils soient seulement 61e au classement FIFA (contre 14e pour les Uruguayens). S'ils font un match nul, ils n'auront plus qu'à espérer que les Sud-Coréens perdent de leur côté. S'ils obtiennent gain de cause, ils affronteront très probablement les Brésiliens en huitièmes.

Sur le même sujet
Plus d'actualité