Mondial 2022 : le Qatar soupçonné de faire défiler de faux supporters à Doha

De nombreuses vidéos tournent sur les réseaux sociaux où l’on voit des défilés de fans brésiliens, anglais, français ou encore anglais, a priori Indiens. La presse anglaise assure que ces derniers sont payés par le Qatar car peu de supporters sont présents.

Supposés faux supporters de la Coupe du Monde ©Twitter

Nouvelle polémique. Ce dimanche débutera officiellement la Coupe du monde de football 2022 au Qatar avec le premier match entre le Qatar et l’Equateur. À Doha, l’ambiance monte petit à petit : les délégations de supporters portugais, argentins, français, brésiliens, anglais ou encore allemands commencent à arriver et se déversent dans les rues de la capitale qatarie comme le montrent des vidéos partagées sur les réseaux sociaux.

Français, vraiment ?

Cependant, certaines d’entre elles suscitent des interrogations. Les troupes de fans français, brésiliens, espagnols, portugais ou belges sont composées de nombreuses personnes indiennes. Or, ils sont vêtus de tout l’attirail du parfait supporter : maillots, drapeaux, chapeaux aux couleurs des équipes nationales. Parmi les Bleus, aucun d’eux ne semble parler français. Ces vidéos ont interpellé les internautes, qui remettent en cause la nationalité de ces fans.

De même sur cette vidéo, où des supporters belges, tous vêtus de maillots des Diables sont interrogés : tous semblent indiens et prononcent les noms des joueurs avec un fort accent, laissant supposer qu’ils ne parlent pas français.

Les vidéos sont pourtant relayées sur des comptes officiels et influents au Qatar sur Twitter et TikTok, notamment sur QatarLiving. Les médias britanniques ont accusé le Qatar de payer des acteurs pour jouer les fans anglais face au manque d’affluence, mais l’information n’est pas vérifiée pour le moment.

À une semaine du début de la compétition, peu de supporters sont arrivés à Doha. D’ailleurs le Qatar a invité des fans belges et de toutes nationalités, tous frais payés afin de s’assurer du succès de cette édition.

Côté tricolore, le témoignage d’un supporter de l’équipe de France, vivant sur place vient appuyer les soupçons. "Je voulais m’y rendre pour célébrer l’équipe de France avec des amis avant le début du Mondial, on attend ça depuis des années. Avec ma compagne, nous sommes arrivés sur place, il y avait quelques Français mais il y avait une très forte présence de supposés fans français alors que nous sommes seulement quelques milliers d’expatriés", a-t-il relaté auprès de RMC Sport. Un groupe est tout de même bien présent pour représenter les Bleus : le France football fans club India, actif à Doha.

Sur le même sujet
Plus d'actualité