Coupe du Monde: la condition pour que le gouvernement aille soutenir les Diables Rouges au Qatar

La Vivaldi attend de voir ce que Kevin De Bruyne et sa bande feront sur le terrain avant de se rendre sur place.

Diables Rouges
©Belga

Le Premier ministre Alexander De Croo est resté lundi dans l’attente de vérifier si les Diables rouges atteindront les demi-finales de la Coupe du monde de football au Qatar, avant de décider si une représentation gouvernementale ou monarchique belge se rendra sur place.

"La proposition qui est sur table (du gouvernement fédéral) aujourd’hui, c’est qu’il y aura uniquement une représentation au niveau de la monarchie ou du gouvernement à partir des demi-finales", a confirmé lundi le chef du gouvernement, sur les ondes de La Première (RTBF).

À lire aussi: Comment le Qatar est devenu si riche en seulement quelques décennies?

La Vivaldi divisée

Le sujet divise la Vivaldi, notamment entre les Verts, qui veulent une position forte en raison des atteintes aux droits humains reprochées au Qatar sur les chantiers des stades de foot, et la ministre des Affaires étrangères Hadja Lahbib (MR), qui a formulé une proposition de compromis envisageant les demi-finales, dévoilait L’Echo la semaine dernière. "Nous devons également soutenir les efforts du Qatar pour améliorer ses conditions de travail", faisait valoir la cheffe de la diplomatie belge, qui craint de voir la Belgique isolée dans le cas d’un boycott diplomatique.

Pour Alexander De Croo, affirmer d’ores et déjà que le gouvernement sera bien représenté au Qatar serait faire la supposition que les Diables rouges seront en demi-finales. "C’est possible, mais je ne suis pas sûr…", a-t-il glissé. Le Premier ministre assure que " les messages par rapport aux droits de l’homme " ont déjà été transmis au Qatar.

À lire aussi: Mondial 2022 : Aller au Qatar, ce sera aller au diable

Sur le même sujet
Plus d'actualité