Tennis: un nouveau tournoi mixte par nation pour débuter la saison

Disputé quelque jours avant l'Australian Open, la United Cup aura également lieu en Australie.

Nadal, Djokovic, Murray et Tsitsipas
©Belga

La saison 2023 de tennis débutera par une nouvelle épreuve mixte, la United Cup, organisée en Australie entre le 29 décembre et le 8 janvier, ont annoncé vendredi l’ATP et la WTA.

Cette épreuve sera dotée de 15 millions de dollars de prix et permettra de marquer des points au classement mondial, ont précisé les instances qui régissent les circuits masculin et féminin du tennis mondial.

Le déroulement du tournoi

La United Cup, répartie entre Brisbane, Perth et Sydney, opposera 18 pays représentés chacun par un maximum de huit joueurs (quatre hommes, quatre femmes). Une première phase (29 décembre – 4 janvier) verra les 18 pays répartis en six groupes de trois avec deux simples hommes, deux simples femmes et un double mixte. Les villes de Brisbane, Perth et Sydney accueilleront chacune deux de ces six groupes.

À lire aussi: Dernier match de Roger Federer : 10 choses à savoir sur la légende suisse

Dans chacune des trois villes, les vainqueurs des deux groupes s’affronteront ensuite et les trois pays ainsi qualifiés joueront une phase suivante à Sydney (6-8 janvier). Un quatrième, le mieux classé de la première phase, complètera ce Final Four.La finale aura lieu le 8 janvier, soit huit jours avant le début de l’Open d’Australie, première levée du Grand Chelem.

"La United Cup est une collaboration importante et stratégique entre la WTA, l’ATP et la fédération australienne de tennis qui reflète un engagement continu à faire progresser notre sport", a commenté le patron de la WTA, Steve Simon. " Ce tournoi par équipe en simples et en doubles mixtes réunira sur le même court des stars émergentes et des sportifs confirmés de nos deux circuits. "

"Nous sommes ravis de voir les meilleurs joueurs et les meilleures joueuses, avec des points ATP et WTA en jeu, pour lancer la saison comme jamais auparavant", a déclaré le président de l’ATP, Andrea Gaudenzi.

Sur le même sujet
Plus d'actualité