Eden Hazard veut au Qatar pouvoir prouver sur le terrain qu’il est "encore au top"

Confiné cette saison sur le banc du Real Madrid, après avoir connu une saison précédente marquée par les blessures, Hazard a exprimé ses espoirs personnels au Mondial.

Eden Hazard a exprimé ses espoirs personnels au Mondial
Eden Hazard a exprimé ses espoirs personnels au Mondial @BELGAIMAGE

Le capitaine des Diables Rouges, Eden Hazard s’est longuement confié au site officiel de la FIFA en marge de la prochaine Coupe du monde qui se jouera du 20 novembre au 18 décembre au Qatar.

Confiné cette saison sur le banc du Real Madrid, après avoir connu une saison précédente marquée par les blessures, Hazard a exprimé ses espoirs personnels au Mondial : "je n’attends qu’une chose, c’est de pouvoir prouver sur le terrain que je suis encore au top. Je pense que je dois mettre la barre haute. Je vais essayer de faire mieux qu’il y a 4 ans. Ça va être compliqué parce que c’était déjà pas mal. Mais collectivement, j’ai la chance d’être le capitaine d’une grosse sélection, d’un gros pays donc on se doit de voir haut".

À lire aussi :  " Naufrage total  " : la presse espagnole très critique envers Eden Hazard

"C’est ce qui est beau dans la Coupe du Monde"

Interrogé sur les trois équipes que les Diables rencontreront dans le groupe F, Eden Hazard a déclaré : "On va jouer contre trois belles équipes : la Croatie, le Maroc et le Canada. La Croatie, je pense que tout le monde les connaît, avec des joueurs magnifiques. J’ai la chance de jouer tous les jours avec le capitaine de la sélection croate, Luka Modric. Voilà il n’y a plus grand-chose à dire sur lui. C’est une très belle équipe, ils ont fait la finale il y a 4 ans. Le Canada et le Maroc, on les connaît un peu moins mais on va avoir le temps de bien les découvrir. Ils ont de très bons joueurs. Au Maroc, il y a Hakimi qui est là, donc il y a vraiment pas mal de potentiel dans leur équipe aussi. De toutes façons, à partir du moment où ils sont en Coupe du Monde, ce sont des grosses équipes. Au Canada, il y a des bons jours aussi, comme Jonathan David. Je ne le connais pas personnellement mais je le suis parce qu’il est au LOSC, un club où je suis passé. Ce sont de belles équipes. C’est toujours aussi plaisant de jouer contre des équipes d’autres continents qu’on ne connaît pas trop, de découvrir leur façon de jouer, leur façon de penser. C’est ce qui est beau dans la Coupe du Monde".

Eden Hazard s’est aussi penché sur le Mondial 2018 et ce qu’il en retient quatre ans après. "Pour moi, la Coupe du Monde était magnifique. Personnellement, collectivement, elle était magnifique. Ce sont des sensations que je n’avais jamais connues. La façon dont on jouait, tout le monde était vraiment très, très fort. Franchement, c’était magnifique de passer cette Coupe du Monde avec tous les joueurs, tout le staff, tous les supporters. On a kiffé. On ne l’a pas gagnée, mais on a kiffé". "Il y a une autre échéance qui arrive en novembre, décembre et on va devoir essayer de faire mieux. Sinon les gens ne seront pas contents, ce qui est normal".

Sur le même sujet
Plus d'actualité