Des quartiers de Lyon au Ballon d’Or : 10 choses à savoir sur Karim Benzema

Karim Benzema apparaît comme le prétendant N.1 au Ballon d'Or. Retour sur les dernières années de sa carrière.

Les 10 choses à savoir sur Benzema avant le Ballon d'Or
Karim Benzema © Belga Image

" Je suis là pour prendre la place des attaquants "

Karim Benzema a fait ses armes durant quatre saisons à l’Olympique Lyonnais avant de rejoindre le Real Madrid en 2009. Et depuis ses débuts, KB9 a marqué les esprits. Claudio Caçapa, ancien défenseur de l’OL, en témoigne : " Quand quelqu’un intégrait le groupe professionnel, le jeune devait faire un discours au dîner ou au déjeuner en disant quel âge il avait, d’où il venait et ce qu’il espérait réaliser avec le maillot lyonnais ", a-t-il déclaré à ESPN Brasil en novembre 2021.

"Karim s’est levé et a dit : ‘Je suis là pour prendre la place des attaquants qui sont ici. Je viens avec dévouement, travail et engagement pour, bien sûr, prendre votre place’. Si un garçon de 17 ans dit quelque chose comme ça, vous pouviez déjà savoir que sa carrière serait brillante, comme elle l’est aujourd’hui".

L’affaire de la sextape 

Il aura fallu plus de six ans à la justice pour trancher sur cette affaire qui a ébranlé le football français. Tout commence en été 2014 lorsque Mathieu Valbuena, alors membre de l’équipe de France, va voir un proche, Axel Angot, homme à tout faire des footballeurs. Connaissant ses capacités en informatique, il lui demande de gérer le transfert de ses données vers son nouveau smartphone. Une erreur qu’il regrettera amèrement. Car en faisant cela, Axel Angot découvre une vidéo des ébats de Valbuena avec une femme. Il en crée une copie pour faire pression sur le footballeur qui avait une dette envers lui. Selon Le Monde, il compte ainsi lui soutirer 25.000€ et reçoit le soutien de Mustapha Zouaoui (alias " Sata "), lui aussi endetté.

Manque plus qu’une pièce pour que ce plan soit mis à exécution : trouver un intermédiaire entre Angot et Valbuena au sein de l’équipe de France. La vidéo commence à circuler au sein des coéquipiers de Valbuena. Le clan d’Axel Angot tente plusieurs contacts, notamment via Younes Houass, un proche du milieu du football, et cela aboutit avec Karim Zenati, un ami de Karim Benzema. Ce que ces deux derniers ne savaient pas, c’est que la police a pu enregistrer une discussion eue au téléphone. Comme le fait savoir L’Équipe, Benzema raconte alors à Zenati les mots qu’il aurait dits à Valbuena: " Si tu veux que la vidéo, elle soit détruite, mon ami, il vient te voir à Lyon. Tu vois directement avec lui, et toi tu parles avec lui, tu envoies personne" . Valbuena ne tardera pas à comprendre que ce mystérieux ami n’est autre que Karim Zenati.

A lire aussi : Benzema condamné pour la " sextape ": retour sur une affaire interminable

Une longue bataille juridique

En octobre 2015, plusieurs personnes sont mises en examen pour " chantage et participation à une association de malfaiteurs " et placées en détention provisoire. Le 2 novembre, Karim Zenati, est placé en garde à vue à Lyon. Karim Benzema est à son tour placé en garde à vue et mis en examen pour " complicité de tentative de chantage et participation à une association de malfaiteurs". Il sera ensuite placé sous contrôle judiciaire.

Après avoir été écarté de l’équipe de France " jusqu’à ce que la situation évolue ", Benzema redevient sélectionnable. Son contrôle judiciaire est partiellement levé mais il reste mis en examen. L’attaquant madrilène ne sera toutefois pas retenu par Didier Deschamps. Benzema est privé d’Euro.

En juin 2016, dans un entretien accordé à Marca, le joueur madrilène déclare que sa non-sélection est en partie due à un " racisme montant en France " et que Deschamps et Le Graët y ont cédé. Le 7 juin, le footballeur dépose une requête en nullité de la procédure qu’il juge " déloyale ". Le recours sera rejeté par le juge et Benzema ira en cassation.

La Cour  de cassation va donner raison à Benzema sur la forme en juillet 2017 en annulant la décision de la Cour d’appel de Versailles qui avait validé l’enquête. En novembre 2018, la Cour d’appel décide de ne pas suivre l’arrêt de la Cour de cassation et en 2019, cette dernière finira par valider l’enquête du policier Yann Bessette, le commissaire qui a mené les investigations dans le cadre de l’affaire.

Finalement, le parquet de Versailles renvoie Benzema en correctionnelle en janvier 2021 pour " tentative de chantage ". Il encourt jusqu’à cinq ans de prison et 75.000 euros d’amende. Le procès s’ouvre en octobre 2021 et Benzema, Angot, Houass, Zenati et Zouaoui seront jugés pour leur implication dans l’affaire. Le parquet requiert dix mois de prison avec sursis et 75.000 euros d’amende pour Benzema.

" On ne confond pas la F1 et le karting "

Lors d’un livre Instagram organisé en mars 2020, Benzema n’est pas tendre avec Olivier Giroud. Quand on lui demande si l’ancien Montpelliérain est plus fort que lui, l’attaquant madrilène répond : " On ne confond pas la F1 et le karting, et je suis gentil. Moi je sais que je suis la F1 ".

Sa réponse avait fait réagir à l’époque. Benzema avait tout de même reconnu une certaine qualité au joueur en équipe de France : " Ça marche parce qu’il est là, c’est la seule chose. Ça ne sera pas spectaculaire, ça ne va pas être une dinguerie, mais dans son truc, tu vas plus voir un Griezmann et un Mbappé parce que Giroud va aller au charbon. Après, est-ce que tout le monde aime ce jeu ? Je ne sais pas. "

Benzema reconnu coupable

En novembre 2021, Karim Benzema est reconnu coupable de complicité de tentative de chantage contre son ancien équipier Mathieu Valbuena et condamné à une peine d’un an de prison avec sursis et 75.000 euros d’amende.

Les avocats de l’attaquant des Bleus ont immédiatement annoncé que leur client faisait appel du jugement.  Contre les quatre autres prévenus de ce dossier qui a secoué le monde du football français, le tribunal correctionnel de Versailles a prononcé des peines allant de dix-huit mois d’emprisonnement avec sursis à deux ans et demi de prison ferme.

Un retour surprise

Contre toute attente, Didier Deschamps confirme en mai 2021 que Benzema fera partie des 26 joueurs retenus pour disputer l’Euro 2021. Benzema, qui a toujours clamé son innocence dans cette affaire, est resté éloigné des Bleus pendant plus de cinq ans avant de faire un retour surprise dans l’équipe de France.

Ému de voir ces images, j’aurais aimé voir notre équipe de France au sommet, merci aux supporteurs de toujours croire en nous, les défaites comme les obstacles nous poussent à nous dépasser. Ce n’est que partie remise, on reviendra plus fort. Je tiens également à remercier tous mes coéquipiers, le staff et toute la France d’avoir accueilli mon retour avec autant de bienveillance ", écrivait-il sur Instagram après la défaite. Benzema ne semble pas décidé à lâcher les Bleus.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Karim Benzema (@karimbenzema)

Meilleur buteur français de l’histoire

En mars 2022, grâce à son doublé contre Majorque en Liga, l’attaquant du Real Madrid Karim Benzema est devenu le meilleur buteur français de l’histoire (clubs et sélection confondus) avec 413 réalisations, soit deux de plus que le précédent recordman, Thierry Henry.

Un chiffre d’autant plus vertigineux quand on sait que Benzema a longtemps évolué dans l’ombre de Cristiano Ronaldo au Real Madrid, qu’il ne tirait pas les pénaltys en club (longtemps réservés à Ronaldo ou à Sergio Ramos) et qu’il a été écarté de l’équipe de France durant plus de cinq ans.

Benzema domine ainsi un classement qui comprend des buteurs légendaires comme Jean-Pierre Papin (372 buts), Michel Platini (358 buts).

Benzema renonce à faire appel 

Karim Benzema, " épuisé " par la procédure, a renoncé à faire appel dans l’affaire de la " sextape " en juin 2022. " Ce désistement entérine une décision de condamnation et apparemment de culpabilité. C’est une vérité judiciaire. Mais ce n’est pas la réalité" , avait commenté Me Hugues Vigier auprès du quotidien sportif L’Equipe.

Le joueur de 34 ans devait être rejugé les 30 juin et 1er juillet devant la 9e chambre de la cour d’appel de Versailles.

Ce revirement rend définitive la peine prononcée en première instance, en novembre 2021, à l’encontre de l’avant-centre du Real Madrid. Il avait été condamné à un an de prison avec sursis et 75.000 euros d’amende pour complicité de tentative de chantage contre son ancien coéquipier en équipe de France, Mathieu Valbuena.

Joueur UEFA de l’année

Karim Benzema a été élu Joueur UEFA de l’année lors du tirage au sort de la phase de groupes de la Ligue des champions à Istanbul en Turquie en août 2022. Le Français a devancé les Diables rouges Thibaut Courtrois et Kevin De Bruyne.

Benzema a remporté la Ligue des Champions et le championnat d’Espagne la saison dernière avec le Real Madrid. " KB9 " a fait trembler les filets adverses à 44 reprises, dont 27 fois en championnat et 15 fois en C1.

Futur Ballon d’Or ?

Karim Benzema apparaît comme le grandissime favori au Ballon d’Or, trophée du joueur de l’année organisé par le magazine français France Football et remis ce lundi au théâtre du Châtelet à Paris. Le Français du Real Madrid pourrait devenir le premier à remporter une récompense qui porte désormais sur la saison sportive écoulée et non sur l’année civile.

‘KB9’ a réalisé un exercice 2021-2022 de haute volée, portant le Real vers un doublé Liga – Ligue des Champions. Il a inscrit 44 buts et distillé 15 assists en 46 matches toutes compétitions confondues. En C1, il s’est montré décisif durant toute la phase finale.

A lire aussi : Benzema et Courtois: peu de suspense avant la cérémonie du Ballon d’Or

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité