Deux Belges parmi les dix footballeurs les mieux payés au monde

Les Belges sont les seuls à se positionner deux fois dans le classement de Forbes, mais ils sont loin des revenus engrangés par ceux sur le podium.

Billets sur un terrain de foot
Faux billets de monnaie sur un terrain de football, le 14 août 2022 à Nottingham ©BelgaImage

128 millions de dollars. C’est la somme folle remportée par le footballeur le mieux payé au monde. Et non, il ne s’agit pas de Messi mais d’un jeune joueur français âgé d’à peine 23 ans. Son nom: Kylian Mbappé. C’est ce que révèle le nouveau classement mondial établi par le magazine Forbes. Dans le reste du top 10, seul un pays apparaît deux fois: la Belgique.

Un Wallon et un Flamand

Précisons-le d’emblée: les Belges en question ont beau figurer parmi les plus riches au monde, ils arrivent en queue de peloton. Il y a d’abord Eden Hazard, qui figure ici en huitième position. En additionnant ses revenus sportifs (27 millions de dollars) et extra-sportifs (4 millions), on arrive à un total de 31 millions de dollars de revenus. Un joli butin, même si l’aura de l’Hennuyer s’est pâli avec un bilan décevant au Real Madrid. La rumeur veut que le joueur de 31 ans serait sur le point de partir pour Chelsea.

L’autre Belge de la liste arrive en dixième position et pour le trouver, il faut aller à Manchester City. Il s’agit de Kevin De Bruyne, 31 ans lui aussi, qui cumule 29 millions de dollars de revenus totaux, dont 4 millions provenant du milieu extra-sportif. Le Gantois peut en effet bénéficier des gains issus de ses onze contrats avec des grandes marques.

Les poids lourds du PSG pleins aux as

Sur le podium, le PSG qui règne en maître. L’exemple de Kylian Mbappé en est le symbole, qui pour être précis cumule 110 millions de dollars de revenus sportifs et 18 millions de revenus extra-sportifs. Un record, bien qu’il soit impliqué dans plusieurs controverses, comme celle des avions du PSG et des séances photo. Sur la deuxième marche, Messi fait de la résistance, lui aussi grâce à son contrat au club parisien mais pas seulement. Il touche en effet presque autant de revenus sportifs (65 millions) que de revenus extra-sportifs (55 millions).

Mais le champion absolu des contrats extra-sportifs, c’est encore et toujours Cristiano Ronaldo, avec 60 millions de dollars rien que pour ses partenariats avec Nike, Livescore ou encore Herbalife. Si on y ajoute ses 40 millions de revenus sportifs, le joueur de Manchester United atteint un total de 100 millions de dollars. Cela lui permet de reléguer un joueur du PSG, Neymar, en quatrième position (avec un total de 87 millions de dollars). Le Portugais baisse néanmoins dans le classement par rapport à l’année passée, quand c’était lui sur le trône. Enfin, Forbes précise que Cristiano Ronaldo se prévaut d’un autre record au sein de ce top 10. C’est lui qui compte le plus d’abonnés sur Instagram (486 millions), ce qui renforce sa visibilité et donc sa valeur pour le milieu du ballon rond.

Sur le même sujet
Plus d'actualité