Verstappen peut déjà devenir champion du monde de F1 au Japon : voici les différents scénarios

Sur le célèbre circuit de Suzuka, Max Verstappen a une chance de remporter son deuxième titre mondial.

Max Verstappen champion de formule 1 au grand prix du japon?
© BelgaImage

Largement leader du championnat du monde de Formule 1, le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) a l’opportunité de s’offrir un deuxième titre consécutif lors du Grand Prix du Japon dimanche, 18e manche sur 22. Vainqueur de onze Grands Prix sur 17, Verstappen arrive à Singapour avec 104 points d’avance sur le Monégasque Charles Leclerc (Ferrari) et 106 sur le Mexicain Sergio Pérez, son équipier chez Red Bull.

Pour être titré dès dimanche à Suzuka, Verstappen doit avoir 112 points d’avance sur ses concurrents – soit le maximum de points à gagner lors des quatre dernières courses après le Japon. Il doit donc reprendre huit points à Leclerc et six à Pérez.

Scénario idéal: victoire et meilleur tour

Pour rappel, le barème de points est le suivant: 25-18-15-12-10-8-6-4-2-1 pour les dix premiers, et un point bonus octroyé pour le tour le plus rapide pour un pilote terminant parmi les dix premiers. Verstappen a donc son destin entre les mains: s’il gagne la course en réalisant le tour le plus rapide (25+1 pts), alors il sera titré, même si Leclerc finit 2e (18 pts). Car même dans le cas extrêmement improbable d’une égalité en fin d’année, le Néerlandais serait sacré grâce à son nombre de victoires: avec onze succès contre trois pour Leclerc actuellement, il ne peut plus être rejoint à ce niveau.

Autres scénarios

  • S’il gagne sans obtenir le point du meilleur tour (25 pts), Verstappen sera titré si Leclerc ne fait pas mieux que 3e.
  • S’il termine 2e avec le meilleur tour (19 pts), il sera titré si Leclerc ne fait pas mieux que 5e et si Pérez ne fait pas mieux que 4e.
  • S’il termine 2e sans le meilleur tour (18 pts), il sera couronné si Leclerc finit 5e sans le meilleur tour et si Pérez ne fait pas mieux que 4e sans le meilleur tour.
  • S’il finit 3e avec le point bonus (16 pts), il faudra que Leclerc termine 6e et Pérez 5e ou au-delà.
  • S’il est 3e sans le meilleur tour (15 pts), il faudra que Leclerc termine 7e au mieux, et Pérez 6e au mieux.
  • Verstappen peut encore être titré hors du podium, en finissant 4e, 5e ou même 6e sans le meilleur tour, à conditions de reprendre huit unités à Leclerc et six à Pérez.

Sinon, il devra attendre la prochaine course le 23 octobre aux Etats-Unis. Chez les constructeurs en revanche, le titre ne pourra pas se jouer à Suzuka: Red Bull (576 pts) n’est mathématiquement pas encore à l’abri d’un retour de Ferrari (439).

Sur le même sujet
Plus d'actualité