La Grand Place de Bruxelles en folie pour fêter le Roi Remco Evenepoel

La Remco mania se poursuit ! Après son sacre de champion du monde, le cycliste de 22 ans a été fêté comme il se doit devant une Grand place chauffée à blanc.

©Belgaimage

Il était un peu plus de 15h30 lorsque la Grand Place de Bruxelles a vibré d’un saisissant "Faiiiiiiiiites du bruit pour Reeeeeemcoo… Evenepoeeeel ! " Ils étaient des milliers à s’être rassemblés pour acclamer leur champion. À 22 ans, le ket de Schepdaal est entré dans la légende du sport belge en remportant le tour d’Espagne puis en devenant champion du monde de cyclisme sur route.

Entouré de sa famille, de sa future femme Oui Rayane, de ses coéquipiers Peter Serry ou encore Yves Lampaert, le prodige profitait de cette ovation pour pousser les curseurs d’un cran. Free from desire, Le fête de Stromae, We are the Champions… Puis comme Messi l’était au Camp Nou, les supporters se sont mis à scander de longs "Reeeemco, Reeeeeemco, Reeeeeemco…" Incroyable pour le petit cannibale vêtu de son tout nouveau maillot arc-en-ciel.

Pour l’occasion, l’autre petit homme de Bruxelles avait lui aussi décidé d’enfiler la tunique.

L’homme de tous les exploits entre dans le cercle très fermés des sportifs belges célébrés sur la Grand place, après Justine Henin, les Red Lions, les Diables rouges et l’illustre Eddy Merckx…

Mais la journée de Remco Evenepoel, avait commencé bien plus tôt puisqu’il devenait officiellement ce dimanche matin citoyen d’honneur de la commune de Dilbeek, en Brabant flamand. Les festivités se sont déroulés au centre culturel de Westrand.

©Belgaimage

Peu avant 13h00, le champion du monde est monté sur le podium installé sur le parking du centre culturel où il a déjà été vivement acclamé par des dizaines de supporters présents pour l’occasion. Remco Evenepoel avait revêtu son maillot arc-en-ciel alors que la météo menaçait.  "Il fait en effet un peu froid mais les émotions que vous ressentez lorsque vous enfilez ce maillot sont également indescriptibles. J’avais commencé cette saison avec l’ambition de gagner Liège-Bastogne-Liège, et de progresser. Le retour après ma chute de l’année dernière a été difficile, mais ce que j’ai pu faire ces derniers mois figure parmi les meilleures performances de ma carrière", commentait-il.

©Belgaimage

Le cycliste professionnel, âgé de 22 ans, est également revenu sur les dernières semaines, et notamment sur ses victoires au Tour d’Espagne et au championnat du monde. "Les rayures sur ce maillot devraient être innombrables afin de remercier tous les membres de mon entourage pour le soutien et l’aide qu’ils me donnent. Ils savent ce qu’ils représentent pour moi", a-t-il souligné. Le Brabançon flamand est le quatrième coureur de l’histoire à avoir remporté au cours de la même année un Monument (un des cinq plus grandes classiques), un grand Tour et le championnat du monde.

Sur le même sujet
Plus d'actualité