Remco Evenepoel: retour en images sur le parcours de l’enfant prodige

À 22 ans, le plus grand espoir belge Remco Evenepoel a passé un cap en remportant la Vuelta, son premier grand tour. Retour sur l’histoire d’une promesse tenue.

Remco Evenepoel après avoir remporté le Tour d'Espagne
Remco Evenepoel après avoir remporté le Tour d’Espagne. © BelgaImage

”Un rêve qui devient réalité”

Il en avait fait l’un de ses objectifs et visait le top 10. Dimanche dernier, après seulement une participation à un grand tour (le Giro en 2021), Remco Evenepoel remporte le Tour d’Espagne, 44 ans après la dernière victoire d’un Belge (Johan De Muynck au Giro en 1978). Enfilant le maillot rouge de leader dès la sixième étape, lorsqu’il a assommé la concurrence – et Primoz Roglic – dans l’ascension du Pico Jano, il ne le quittera plus jusqu’à l’arrivée à Madrid, malgré une chute et une équipe déforcée.

remco evenepoel

© BelgaImage

Premiers pas sur les terrains

Son père, Patrick, a beau être un ancien coureur professionnel, c’est dans le football que Remco Evenepoel voit son avenir. Il effectue des débuts prometteurs sous les couleurs du PSV Eindhoven, d’Anderlecht et de l’équipe nationale junior. Mais en 2016, après un passage éclair au KSV Malines, il affirme: ”Le monde du football n’est pas pour moi”.

remco evenepoel footballeur avant de découvrir le cyclisme

© Photo News

Débuts dans le peloton

Ses crampons remisés, il se lance un nouveau défi: briller dans le cyclisme. Deux mois après ses débuts en compétition junior, il remporte sa première course. La saison suivante est un feu d’artifice avec, en bouquet final, une victoire aux championnats d’Europe du contre-la-montre et de la course en ligne où il franchit la ligne d’arrivée avec dix minutes d’avance sur son plus proche adversaire. Deux mois plus tard, il réalise le doublé en triomphant au championnat du monde junior.

remco evenepoel

© Photo News

La chute

Au Tour de Lombardie, en août 2020, il frôle la mort dans une descente. Après un virage mal négocié, il passe par-dessus le parapet et s’écrase dans un ravin. Pendant de longues minutes, on craint le pire… Il en ressortira finalement avec de multiples fractures du bassin et une contusion au poumon.

remco evenepoel chute en 2020

© Photo News

Retour aux affaires

Après une longue revalidation, il reprend la compétition en mai 2021 et s’aligne au Giro, où il abandonne. Après une autre déception aux J.O., il monte cinq fois sur le podium des championnats d’Europe, du monde et de Belgique… Un aperçu du nouveau Remco qui lors de la saison 2022 explose la concurrence avec un titre de champion de Belgique du contre-la-montre et une deuxième victoire à San Sebastian. Et surtout, sa première victoire dans une classique, Liège-Bastogne-Liège où il triomphe après une attaque supersonique au sommet de La Redoute.

Remco Evenepoel cycliste belge

© Photo News

Objectif Australie

La victoire à peine fêtée, il a pris la direction de l’Australie, où auront lieu les championnats du monde, du 18 au 25 septembre. Une dernière occasion de briller avant une période de repos – il fera l’impasse sur le Tour de Lombardie en octobre – et la préparation d’une prochaine saison où il devrait continuer à écrire la grande histoire du cyclisme belge.

remco evenepoel

© Photo News

Sur le même sujet
Plus d'actualité