Le futur du cyclisme belge est assuré : Cian Uijtdebroeks remporte le Tour de l’Avenir

Le jeune espoir belge a répondu aux attentes. Il a réussi à s'imposer de manière autoritaire face à une belle concurrence.

Cian Uijtdebroeks
©Belgaimage

Cian Uijtdebroeks a remporté dimanche le Tour de l’Avenir 2022. Le jeune Belge (19 ans) a signé deux succès d’étapes dans les Alpes pour s’emparer samedi du maillot jaune qu’il a conduit dimanche au sommet de Villaroger où a été jugée l’arrivée finale de la course française. La victoire du jour est revenue à l’Italien Lorenzo Milesi, qui s’est imposé en solitaire devant le Belge Alec Segaert et le Français Ewen Costiou.

Le Tour après deux belles étapes

La neuvième et dernière étape du Tour de l’Avenir a été disputée dimanche entre Bessans et Villaroger sur 134 kilomètres, avec, entre autres, les ascensions des cols de La Madeleine et de l’Iseran ainsi que la montée finale à Villaroger. Un groupe de dix-huit coureurs, dont le Belge Alec Segaert, coéquipier du leader Cian Uijtdebroeks, s’est porté en tête après une dizaine de kilomètres de course. Le groupe de tête possédait un avantage de trois minutes sur le peloton au pied du col de Madeleine, à 75 kilomètres de l’arrivée.

Cian Uijtdebroeks est sorti du peloton dans l’Iseran avec son coéquipier William Junior Lecerf et l’Italien Alessandro Fancellu. Ce trio s’est étoffé avec les Français Romain Grégoire et Joris Delbove, l’Equatorien Harold Lopez, l’Allemand, ancien maillot jaune, Michel Hessmann et le Norvégien Johannes Staute-Mittet pour se rapprocher à une minute de la tête de course à 25 kilomètres du but.

Dans la maîtrise

On a ensuite vu un trio se constituer à l’avant de la course avec l’Italien Lorenzo Milesi, le Français Ewen Costiou et le Belge Alec Segaert; à 20 kilomètres de l’arrivée, le groupe du maillot jaune avait un retard de deux minutes sur les trois hommes de tête qui ont été rejoints par le Néerlandais Loe Van Belle, l’Allemand Hannes Wilkisch et le Norvégien Embret Svestad-Bardseng. Les six hommes se sont lancés avec plus de deux minutes d’avance dans la montée finale (4,9 km à 6,4 %) vers l’arrivée à Villaroger.

Le groupe de tête a rapidement explosé et l’Italien Milesi a pris les devants pour signer la seule victoire d’étape italienne dans le Tour de l’Avenir 2022, devant le Belge Alec Segaert et le Français Ewen Costiou. Cian Uijtdebroeks a franchi la ligne d’arrivée dans le groupe de chasse où il a maîtrisé sa montée finale du Tour de l’Avenir.

Au palmarès avec des légendes du cyclisme

Cian Uijtdebroeks avait été, vendredi, le premier Belge à s’imposer dans une étape depuis Dylan Teuns qui avait remporté la 5e étape de l’épreuve française le 28 août 2014. Il avait remis le couvert samedi en s’imposant pour la deuxième fois consécutive et en endossant le maillot jaune. Le jeune Belge, vainqueur final du Tour de l’Avenir 2022, a succédé au Norvégien Tobias Halland Johannessen qui avait devancé, en 2021, l’Espagnol Carlos Rodriguez et l’Italien Filippo Zana.

Le dernier Belge vainqueur du Tour de l’Avenir, avant Uijtdebroeks, était Jan Bakelants qui avait remporté la course en 2008. Les Belges Ilan van Wilder et le regretté Bjorn Lambechts étaient montés sur le podium du Tour de l’Avenir, respectivement à la troisième place en 2019 et à la deuxième place en 2017 derrière Egan Bernal.

Sur le même sujet
Plus d'actualité