Tour de France 2022: Pogačar et Van Aert, les deux hommes forts de cette première semaine

1er juillet. Copenhague. Christian Prudhomme – directeur du Tour de France – donne le départ de la 109ème Grande Boucle. Une semaine de course plus tard, il est temps de tirer les enseignements de ces 7 étapes de haut vol.

tour de france
Tadej Pogačar. © BelgaImage

Un Giro qui a démarré de Hongrie, une Vuelta qui démarrera des Pays-Bas et un Tour de France qui démarre du Danemark. Décidément, les organisateurs des trois grands tours ont des notions toutes particulières en géographie. De cette parenthèse danoise ensoleillée et venteuse, nous retiendrons la victoire d’une carrière pour Yves Lampaert. Première course, première surprise. Le coureur belge est venu damer le pion des spécialistes lors du contre-la-montre inaugural. Wout Van Aert, donné favori, termine deuxième. Un très bon résultat qui allait devenir une habitude…

Wout van Aert, notre Poulid’or et d’argent

Il est le dynamiteur de la Grande Boucle, celui par qui tout, ou presque, arrive. Il attaque, répond, propose, aide sans jamais renoncer. Mais plus que tout – soyons légèrement chauvin – depuis le début du Tour, Wout Van Aert fait rêver. Cette 1ère semaine d’étapes était, depuis longtemps, inscrites en lettres capitales dans son agenda, avec en ligne de mire la quête du maillot jaune vert. La tunique du meilleur sprinteur qu’il doit ramener à Paris. Les 3 premières étapes lui sont favorables mais à chaque fois, il se fait couper l’herbe sous la pédale. Yves Lampaert, Fabio Jakobsen puis Dylan Groenewegen s’imposent en terres danoises devant notre compatriote. 3 deuxième places qui font fulminer le désormais ex-champion de Belgique. Qu’importe, il le sait, son heure viendra. Et de quelle manière ! Lors de la 4ème étape reliant Dunkerque à Calais, Wout fait ce qu’il fait le mieux, il éblouit. Dans une attaque pleine de panache, à 10 kilomètres de l’arrivée, il laisse tous les autres coureurs sur place et va s’imposer en solitaire. Maillot jaune – qu’il perd à la 6ème étape – et vert sur les épaules, il a déjà réussi son Tour. Le campinois peu, maintenant, se muer en coéquipier de luxe pour Jonas Vingegaard ou Primož Roglič.

Le triplé pour Pogačar ?

Aussi discret qu’il est redoutable, Tadej Pogačar file vers une 3ème Grande Boucle en autant de participation. Le slovène – qui vient d’enfiler le maillot jaune et signer sa 2ème victoire sur ce Tour – est d’une efficacité rare. Il ne perd pas de temps sur ses rivaux et assomme la concurrence dès qu’il en a l’occasion. De là à dire qu’il a déjà gagné, il n’y a qu’un coup de pédale…

Mais attention, ce Tour de France version 2022 n’a pas encore livré son verdict. On l’a déjà vu dans les éditions précédentes et j’ai notamment 2020 et son final épique en tête, rien n’est joué avant d’arriver sur les Champs-Élysées. Même si la 1ère étape de montagne – souvent révélatrice – vient de nous livrer un aperçu du probable classement finale : Pogačar devant Vingegaard.

Sur le même sujet
Plus d'actualité