Coupe du monde 2022 au Qatar : il faudra se tenir à carreau

La coupe du monde de football approche à très grand pas. Entre le 21 novembre et le 18 décembre nous vibrerons tous au rythme du ballon rond. Mais quelques nouveaux éléments risquent de rendre la fête un rien moins belle.

Foot Qatar 2022
Coupe du monde de Football au Qatar

Organisée par le Qatar, cette cuvée 2022 n’en est pas à son premier tollé. Les préparatifs nécessaires à ce qui aurait pu être une grande fête sont lourds et ont un coût qui dépasse l’entendement.

Un coût humain d’abord, où près de 6500 ouvriers venant d’Inde, du Pakistan, du Népal et du Bangladesh notamment, ont trouvé la mort sur les chantiers. " La Coupe du monde au Qatar est un immense cimetière ", soupire Nicolas Kssis-Martov, journaliste à So Foot et auteur du livre Terrains de jeux, terrains de luttes (éditions de l’Atelier, 2020). " Il ne s’agit malheureusement pas d’un scoop, précise-t-il à ReporterreDepuis au moins huit ans, des ONG, des syndicats et la presse internationale alertent sur la situation de ces ouvriers sacrifiés. "

Et un coût environnemental ensuite. Stades érigés dans le désert nécessitant de la climatisation pour permettre aux joueurs de jouer dans des conditions supportables, villes construites de toute pièce, transports… La facture environnementale de cette coupe du monde est dramatique.

Mais bon gré, mal gré, la fête aura lieu. Enfin presque. Il ne faut pas oublier que le Qatar est un pays musulman, et qu’il faudra se comporter en respectant certaines règles. Dans un communiqué, ces fameuses règles sont enfin connus, on les décortique pour vous.

Pas d’alcool (ou presque)

Au Qatar, boire et être en état d’ébriété en public sont des infractions punies par la loi, pouvant entraîner une détention et une peine de six mois de prison. Et cela sera le cas lors de la coupe du monde.

"Nous espérons que les gens pourront boire", déclarait Jaime Byrom, président de MATCH Hospitality, le fournisseur de billetterie d’hospitalité de la Coupe du monde 2022, lors du lancement des offres pour le tournoi. "Nous prévoyons d’être en mesure de servir de l’alcool dans notre programme d’hospitalité", avait-il ajouté.

Le pays a décidé d’assouplir certaines de ses règles cependant et de l’alcool sera disponible dans les loges des stades. Seulement, il sera accessible uniquement pour les spectateurs qui posséderont des billets d’hospitalité. Mais pas à n’importe quel prix…

Budweiser, propriété d’AB Inbev, sera le sponsor bière officiel du tournoi. Une pinte de Budweiser reviendra environ 7 € pendant toute la durée de l’événement. Au Qatar, il existe une taxe s’appliquant sur l’alcool qui augmente considérablement des prix des boissons alcoolisées en dehors des stades. Cette imposition a pour objectif de dissuader la consommation excessive d’alcool.

Pas de sexe

Tous ceux qui se rendront à la Coupe du monde 2022, qui aura lieu à la fin du mois de novembre au Qatar sont prévenus : il n’y aura aucune exception faite concernant les relations sexuelles hors mariage, qui resteront interdites pour tout le monde, comme le veut la loi au Qatar, rappelle le Daily Star.

En effet, sauf pour les couples mariés, les relations sexuelles sont illégales au Qatar et sont passibles de peines de prison, allant jusqu’à sept ans. La FIFA a d’ailleurs précisé qu’aucune exception ne serait faite, tout comme une source policière interrogée par le quotidien britannique.

" Le sexe n’est pas à l’ordre du jour, sauf si vous venez en couple. Il n’y aura certainement pas d’aventures d’un soir lors de ce tournoi. Il n’y aura pas de fête du tout, vraiment. Tout le monde doit garder la tête froide, sauf s’il veut risquer de se retrouver en prison. Pour la première fois dans l’histoire de la Coupe du monde, le sexe est interdit. Les supporters doivent être préparés. "

LGBTQIA+, gare à vous

Le ton est donc donné pour le sexe. Mais au même titre, l’homosexualité est interdite au Qatar. Et est passible, également de peines de prison pouvant aller jusqu’à sept ans. Vous êtes prévenus donc…

Sur le même sujet
Plus d'actualité