Ces marques boudent la Coupe du monde au Qatar

Ces sponsors des Diables Rouges boycottent le Mondial en réponse à la question des droits humains au Qatar.

diables rouges
© BelgaImage

ING

Après la maison mère aux Pays-Bas, la filiale belge d’ING, ­sponsor historique des Diables ­Rouges, n’enverra aucun employé ni invité au Mondial. Le logo de la banque sera présent.

Carrefour

Le groupe de grande distribution ne sera pas représenté dans les tribunes VIP au Qatar. Il s’abstiendra aussi de toute ­promotion de la Coupe du monde ces prochaines semaines.

GLS

Sponsor des Diables depuis 2011, l’entreprise de logistique n’enverra aucun de ses représentants au Qatar. Mais elle maintient ses accords de ­sponsoring avec l’équipe belge.

Côte d’Or

Pas de déplacement officiel au Qatar pour le chocolatier, partenaire de l’Union royale belge de football, et aucune invitation envoyée à ses clients ou sous la forme de concours.

Jupiler

La marque de bière n’emmènera pas de délégation au Qatar. ”Nous pensons que le monde est meilleur lorsque les droits de l’homme sont respectés”, précise le groupe InBev.

Sur le même sujet
Plus d'actualité