Les Diables Rouges cèdent leur première place mondiale

Installée à la 1e place du classement mondial depuis le 20 septembre 2018, la Belgique a cédé son strapontin au Brésil, nouvelle 1e nation mondiale au nouveau classement FIFA publié jeudi par la Fédération internationale de football.

Diables Rouges
Diables Rouges @BelgaImage

La Seleçao a battu le Chili (4-0) et la Bolivie (0-4) dans ses deux derniers matches de qualification pour la Coupe du monde, alors que la Belgique a joué deux matches amicaux, faisant match nul en Irlande (2-2) samedi avant de battre le Burkina Faso (3-0) mardi. Les Auriverde ont ainsi profité d’un coefficient multiplicateur plus élevé pour dépasser les Diables Rouges, désormais 2e avec 1827 points, contre 1832 pour le Brésil. Numéros 1 mondiaux depuis septembre 2018, les Diables avaient terminé l’année à la 1e place mondiale pour la quatrième année de suite, et la cinquième au total.

La Belgique avait en effet déjà occupé la 1e position mondiale de novembre 2015 à mars 2016. La perte de cette 1e place ne semble pas tracasser outre mesure Roberto Martinez. " C‘était un objectif depuis longtemps d’être le numéro 1 et de le rester. Mais il y a désormais des choses plus importantes. La Coupe du monde est le grand objectif, nous y travaillons" , déclarait le sélectionneur fédéral vendredi dernier avant le match en Irlande. Ce recul à la 2e place n’a pas d’incidence sur le tirage au sort de la Coupe du monde prévu vendredi à Doha, pour lequel la Belgique est assurée d’être tête de série.

La France a conservé sa 3e place, devant l’Argentine et l’Angleterre, qui complètent le top 5. Les champions d’Europe italiens, qui seront les grands absents du Mondial, pointent toujours au 6e rang devant l’Espagne, le Portugal et le Mexique. Celui-ci passe de la 12e à la 9e place. Les Pays-Bas gardent leur 10e place tandis que le Danemark quitte le top 10, passant du 9e au 11e rang. (SPF, GEN, RKO, MIK, fr)

Sur le même sujet
Plus d'actualité