Saut à ski entre les usines: les aberrantes photos du Big Air aux JO de Pékin

La rampe de l'épreuve de grand saut a été installée dans une zone industrielle, ce qui nous offre de bien tristes images.

Saut à ski aux JO 2022
Le Big Air à Pekin. (@Belga Image)

Décidément, les Jeux Olympiques 2022 marqueront probablement l’histoire de la compétition, et pas en bien. Les polémiques, écologiques surtout, autour de leur tenue dans la capitale chinoise sont nombreuses. Certains experts ont même parlé d’aberration écologique.

Après la désormais célèbre piste enneigée au milieu des montagnes, ce sont les images du Big Air, l’épreuve de grand saut en ski ou en snowboard, qui défrayent la chronique.

En effet, la rampe de l’épreuve a été installée, non pas dans les montagnes, mais bien à proximité d’une zone industrielle. Les pics enneigés qui décorent le fond des images les autres années ont été remplacés par les cheminées fumantes des industries avoisinantes.

Le Suisse Colin Wili. (@Belga Image)

La Française Tess Ledeux. (@Belga Image)

La Suissesse Mathilde Gremaud. (@Belga Image)

La Chinoise Gu Ailing. (@Belga Image)

Le Néozélandais Finn Bilous. (@Belga Image)

(@Belga Image)

Sur le même sujet
Plus d'actualité