Football: un Boxing Day assombri par le Covid en Premier League

Moment phare du Championnat d'Angleterre, le 26 décembre sera moins festif cette année. En cause: trois matchs ont été reportés à cause du variant Omicron.

Boxing day en premier league
Tottenham vs. Liverpool. (@Belga Image)

Traditionnel moment phare du Championnat d’Angleterre, le Boxing Day ne s’annonce pas festif cette année, car la Grande-Bretagne et les clubs de Premier League font face à une déferlante de cas positifs au variant Omicron: trois matches, programmés dimanche, ont été reportés.

Si l’an passé une grande partie des supporters anglais avaient dû se résoudre à suivre les matches à la maison en raison du huis clos, cette saison ce sont les joueurs qui manquent à l’appel.

Près d’une centaine de cas positifs au sein des effectifs et encadrements des clubs de l’élite ont été recensés la semaine dernière, alors que le Royaume-Uni enregistre un nombre record de contaminations au Covid (122.000 cas en vingt-quatre heures).

Treize rencontres au total ont été reportées ces dernières semaines, dont trois matches initialement programmés dimanche à l’occasion du Boxing Day (19e journée): Liverpool-Leeds, Wolverhampton-Watford et Burnley-Everton.

Des supporters de Premier League

(@Belga Image)

Calendrier indigeste

Comment glisser les rencontres en retard dans un calendrier déjà très dense, qui va voir les club anglais jouer tous les jours jusqu’au 3 janvier, à l’exception du 31 décembre ?

Des discussions ont eu lieu jeudi en visioconférence entre la Premier League, les entraîneurs de clubs et les joueurs. Mais face aux enjeux sportifs et financiers de cette institution qu’est le Boxing Day, aucune suspension temporaire du championnat n’a été décidée. Pas plus qu’un retour du huis clos ou de jauges comme c’est le cas au pays de Galles et en Ecosse.

« Vous avez un mur en face de vous, vous pouvez parler et demander ce que vous voulez, mais toutes les décisions étaient déjà prises », a déploré l’entraîneur de Tottenham Antonio Conte, dont l’équipe, particulièrement touchée par le Covid, a trois matches en retard à disputer.

Coupe de la Ligue visée

Avec son homologue de Liverpool, Jürgen Klopp, ils avaient plaidé jeudi pour une réduction à un match des demi-finales aller-retour de la Coupe de la Ligue Chelsea-Tottenham et Arsenal-Liverpool prévues début janvier, comme cela avait été le cas l’an dernier en raison de la pandémie.

L’entraîneur de Manchester United Ralf Rangnick a même réclamé la suppression pure et simple de cette compétition. Son équipe, sixième de Premier League, a vu deux de ses matches reportés ce mois-ci et n’a plus joué depuis le 11 décembre. Elle doit désormais s’attendre à accumulation de rencontres, à commencer par son déplacement lundi à Newcastle, avant-dernier du championnat.

Le leader Manchester City, qui reste justement sur une balade chez les Magpies (4-0), après un carton contre Leeds (7-0), reçoit dimanche Leicester (9e).

Les joueurs de Pep Guardiola ont trois points d’avance sur Liverpool, qui a donc vu son match contre Leeds reporté et jouera sa prochaine rencontre mardi à Leicester.

Quatre jours après leur qualification en demies de la Coupe de la Ligue, Chelsea (3e), Arsenal (4e) et Tottenham (7e) jouent tous dès dimanche en revanche.

Les Blues se rendent chez Aston Villa (10e), alors que les Gunners ont un voyage a priori moins compliqué chez la lanterne rouge Norwich. Tottenham (7e) reçoit Crystal Palace (11e), entraîné par Patrick Vieira.

Il faudra patienter début 2022 pour voir des chocs dans le haut tableau avec notamment Arsenal-Manchester City, le 1er janvier et Chelsea-Liverpool le lendemain. A moins que le Covid ne perturbe un peu plus les festivités.

Programme de ce dimanche

16h00

Manchester City – Leicester City

Norwich City – Arsenal

Tottenham – Crystal Palace

West Ham – Southampton

18h30

Aston Villa – Chelsea

21h00

Brighton – Brentford

Sur le même sujet
Plus d'actualité