Les États-Unis devraient boycotter les Jeux olympiques 2022 à Pékin

Pour poser un geste diplomatique fort, le gouvernement américain devrait être absent des prochains JO d'Hiver à Pékin.

Les États-Unis devraient boycotter les Jeux olympiques 2022 à Pékin
(@Belga Image)

Normalement, ni Joe Biden ni aucun membre de son gouvernement ou autre diplomate n’assistera aux Jeux olympiques d’Hiver de Pékin, prévus pour 2022. L’annonce devrait avoir lieu cette semaine. Fort heureusement pour eux, les athlètes pourront tout de même participer aux compétitions.

Ce choix étonnant de « boycott diplomatique » a pour but d’envoyer un message à la Chine sous le regard de toute la scène internationale. Si le président américain pose un tel acte, c’est à la demande du Congrès où des membres des deux partis réclamaient un tel geste depuis des mois afin de manifester leur opposition aux violations des droits de l’homme commise par la Chine.

Les sujets de discorde avec Pékin sont nombreux. On pense notamment au massacre des Ouïghours, à la relation du pays avec Taïwan, mais aussi plus récemment à l’affaire Peng Shuai, sur laquelle beaucoup d’ombres planent encore.

Face à cette annonce, la Chine a déjà annoncé qu’elle réagirait avec des mesures fermes si ce boycott diplomatique continuait.

« Les États-Unis devraient cesser de politiser le sport […] afin de ne pas affecter le dialogue et la coopération entre la Chine et les États-Unis dans des domaines importants », a déclaré le ministère chinois des Affaires étrangères, qui dénonce un geste « sensationnaliste et politiquement manipulateur ».

Comme le souligne CNN, les préoccupations centrales de Joe Biden et son administration, comme les pénuries, le changement climatique ou les relations avec la Corée du Nord ou l’Iran, ont un lien avec la Chine.

Sur le même sujet
Plus d'actualité