Benzema condamné pour la "sextape": retour sur une affaire interminable

L’affaire de la «sextape» aura duré 5-6 ans. Entretemps, Karim Benzema et Mathieu Valbuena ont connu des destins bien différents.

Mathieu Valbuena et Karim Benzema
Mathieu Valbuena (à gauche) et Karim Benzema (à droite) lors d’un match le 8 juin 2014 à Villeneuve-d’Ascq @BelgaImage

Ce mercredi, le footballeur Karim Benzema a été condamné à un an de prison avec sursis et à une amende de 75.000 €. L’attaquant de l’équipe de France et star de Real Madrid a été reconnu coupable de complicité de tentative de chantage à l’encontre de son ancien équipier Mathieu Valbuena. Ses avocats vont faire appel de cette décision. Il aura fallu plus de six ans à la justice pour trancher sur cette affaire qui a ébranlé le football français.

Un chantage très organisé

Tout commence en été 2014 lorsque Mathieu Valbuena, alors membre de l’équipe de France, va voir un proche, Axel Angot, homme à tout faire des footballeurs. Connaissant ses capacités en informatique, il lui demande de gérer le transfert de ses données vers son nouveau smartphone. Une erreur qu’il regrettera amèrement. Car en faisant cela, Axel Angot découvre une vidéo des ébats de Valbuena avec une femme. Il en crée une copie pour faire pression sur le footballeur qui avait une dette envers lui. Selon Le Monde, il compte ainsi lui soutirer 25.000€ et reçoit le soutien de Mustapha Zouaoui (alias «Sata»), lui aussi endetté.

Manque plus qu’une pièce pour que ce plan soit mis à exécution: trouver un intermédiaire entre Angot et Valbuena au sein de l’équipe de France. La vidéo commence à circuler au sein des coéquipiers de Valbuena. Le clan d’Axel Angot tente plusieurs contacts, notamment via Younes Houass, un proche du milieu du football, et cela aboutit avec Karim Zenati, un ami de Karim Benzema. Ce que ces deux derniers ne savaient pas, c’est que la police a pu enregistrer une discussion eue au téléphone. Comme le fait savoir L’Équipe, Benzema raconte alors à Zenati les mots qu’il aurait dits à Valbuena: «Si tu veux que la vidéo, elle soit détruite, mon ami, il vient te voir à Lyon. Tu vois directement avec lui, et toi tu parles avec lui, tu envoies personne». Valbuena ne tardera pas à comprendre que ce mystérieux ami n’est autre que Karim Zenati.

Benzema réhabilité, Valbuena oublié

En 2015, Karim Benzema est mis en examen. Il est suspendu de l’équipe de France, comme Valbuena. Mais à la différence de ce dernier, Benzema a malgré tout pu revenir parmi les Bleus, en 2021, après cinq ans d’absence. Mathieu Valbuena a quant à lui fini à l’Olympique lyonnais, puis au Fenerbahçe SK d’Istanbul. Il joue depuis 2019 à l’Olympiakos, le club grec du Pirée.

Début octobre, le sélectionneur de l’équipe de France Didier Deschamps est resté évasif lorsqu’il a été interrogé sur l’avenir de Benzema s’il devait être condamné par la justice. Début novembre, Noël Le Graët, président de la Fédération française de football (FFF), tranche: Benzema «ne serait pas exclu» s’il devait recevoir une «sanction judiciaire». Le Real Madrid ne s’est pas prononcé mais selon l’AFP, il est peu probable qu’il soit inquiété.

Quant à Axel Angot et Mustapha Zouaoui, ils ont été respectivement condamnés à deux ans et deux ans et demi de prison ferme. Karim Zenati a reçu une peine de quinze mois de prison ferme et Younes Houass 18 mois de prison avec sursis.

Sur le même sujet
Plus d'actualité