Des doigts froids et insensibles en hiver : attention, cela peut cacher d'autres pathologies

Avoir les doigts froids, rien d'anormal en cette saison. Mais attention : les causes de ce phénomène peuvent être bien plus problématiques.

doigts froids en hiver
© Adobe Stock

C'est de saison. Les températures dégringolent et les extrémités de notre corps nous rappellent que nous ne sommes pas fait de glace. Nos doigts, nos oreilles ou encore nos pieds peuvent devenir blancs, froids et insensibles. Les voilà à nouveau touchés par le phénomène de Raynaud, comme chaque année peut-être.

Tous les membres ne sont pas spécialement touchés en même temps et de la même manière. Mais une fois pris par le froid, ils peuvent sembler morts.

La sensation, aussi désagréable puisse-t-elle être, est a priori bénigne. Elle résulte d'une contraction des vaisseaux situés aux extrémités du corps. Ce phénomène de Raynaud peut survenir lorsque les membres sont exposés au froid, mais également après une émotion forte. Bien souvent, tout rentre dans l'ordre quelques minutes après la fin de la crise. Les doigts se colorent à nouveau, se réchauffent et peuvent alors devenir rouges et douloureux avant de reprendre leur aspect totalement normal. C'est qu'il se passe dans 90 % des cas.

En cas de doute, consultez

Mais l'arrivée de l'hiver de ses températures négatives ne doit pas occulter de potentielles autres pathologies dont l'un des symptômes s'exprimerait par l'apparition de doits froids et inertes. En cas de doute, il est conseillé de prendre en photo les parties du corps en crise lorsque cela survient. Ces clichés pourront ainsi aiguiller votre médecin traitant dans le cadre d'un diagnostic précis.

Car dans 10 % des cas, ces symptômes cachent une autre pathologie, moins agréable encore que ces sensations de froid. Cela survient notamment chez les personnes travaillant avec la paume de leur main. Les maçons, menuisiers, carreleurs, joueurs de tennis ou de volley-ball peuvent présenter la «maladie du marteau et des vibrations». Il s'agit d'une déformation de la paroi d'une artère au niveau du coude. Cela peut entraîner l'obstruction du vaisseau par un caillot sanguin. S'en suit une mauvaise circulation sanguine et une montée de froideur dans les doigts. Cela peut pousser à l'arrêt définitif de l'activité professionnelle ou sportive.

Doigts nécrosés jusqu'à l'amputation 

La perte de chaleur dans les doigts peut également survenir chez les jeunes très gros fumeurs. La maladie de Buerger entraîne une inflammation des artères, souvent des avants bras ou des jambes, rendant difficile la circulation sanguine. Le sang n'arrivant pas jusqu'à l'extrémité des doigts, ils deviennent froids, blancs ou même bleus. Il ne faut pas prendre à la légère ces symptômes puisque cela peut conduire à une amputation des membres qui finissent par se nécroser.

Le phénomène de Raynaud peut également être l'indicateur d'une autre maladie rare et complexe : la sclérodermie. Cette maladie auto-immune touche une personne sur 10.000. Elle engendre un épaississement de la peau et des dommages sur les vaisseaux sanguins et cause également des sensations de froid dans les doigts. Des ulcères digitaux peuvent survenir.

D'autres pathologies ou d'autres facteurs peuvent encore être la cause du phénomène de Raynaud, comme la prise de certains médicaments ou certaines drogues par exemple. Mais il n'y a toutefois pas lieu de sur interpréter la présence de doigts frigorifiés. La majorité des cas sont bénins. Mais en cas de doute, mieux vaut consulter.

Sur le même sujet
Plus d'actualité